Lecteurs ebook en péril : les tablettes s'imposent sur le marché

Clément Solym - 14.02.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Lecteurs ebooks - Kindle - Tablettes


Les lecteurs ebook pourrait bien pâtir du développement des tablettes sur le marché du numérique. Les ventes de lecteurs s'annoncent plus faibles que celle des tablettes pour 2012, alors que certaines entreprises se voient déjà ébranlées par l'iPad et les tablettes.

 

La société E-ink, anciennement Prime View International, vient de publier ses résultats financiers de janvier 2012 : un revenu d'environ 48 millions de $, soit une chute impressionnante de 63 % par rapport à l'an dernier et de 11 % par rapport au mois de décembre, rapporte e-reader.info

 

Et pourtant, tout allait encore bien en été 2011, alors que la société prévoyait un fort développement de son activité pour octobre (notre actualitté)

  

 

De plus, selon l'étude bisannuelle de la société de consultants AT Kearney, les consommateurs français préfèrent l'utilisation de la tablette plutôt que du lecteur ebook (taux de pénétration respectif de 2,9 % et 0,2 %), comme la plupart des Européens (notre actualitté).  

 

Autre signe que les ventes de tablettes soient plus élevées que celles des lecteurs : Amazon devrait vendre 24 millions de Kindles en 2012, au lieu de 28,6 millions auparavant estimés par l'analyste Chad Bartley de Pacific Crest, alors que ses ventes de Kindle Fire ont été revues à la hausse, avec 14,9 millions de ventes au lieu de 12,7 millions.

 

Les consommateurs auraient tendance à préférer la tablette, beaucoup plus polyvalente, que le lecteur ebook pour lire des livres numériques, bien qu'un lecteur soit beaucoup plus adapté à cette activité (qualité de l'écran, luminosité, poids, coûts et batterie).

 

Le lecteur ebook risque bien de devenir l'outil privilégié des grands lecteurs uniquement, enterré sur le marché par les tablettes concurrentes.