Lecteurs numériques : rupture de stock

Clément Solym - 04.01.2008

Lecture numérique - Acteurs numériques - livres - électroniques - Bookeen


La société française Bookeen, distributrice de livres électroniques indique sur son site être en rupture de stock, après avoir épuisé ses deux premières livraisons de « Cybook ». Elle a commandé 10000 appareils chez son fournisseur taiwanais pour l’année 2008.

Le site Amazon qui s’approvisionne chez le même fabricant est également en rupture de stock de son "Kindle". Pourtant, c'est à grand renfort de publicité que le site internet américain avait lancé officiellement la vente de son lecteur en novembre dernier. Le patron du site en personne, Jeff Bezos, était venu en assurer la promotion. Ce lecteur de poche d'eBooks à écran LCD, était disponible sur le site avec 200 livres intégrés pour le prix de 399 dollars. Amazon propose également 90.000 titres proposés au tarif unitaire de 10 dollars. On reste cependant dans l'attente d'une telle offre en France.

Force est de constater que des deux côtés de l'Atlantique, la demande est là alors que lors des premières sorties de lecteurs, on était plutôt resté sur l'image d'un échec commercial. Si l'on peut, en étant mauvaise langue, suspecter Amazon de jouer sur l'effet "rupture de stock", difficile de penser que des deux côtés, on joue sur la même technique marketing.

« En raison d'une forte demande continue, le Cybook Gen3 est à nouveau en rupture de stock », indique la société française Bookeen en ouverture de la page de commande de son terminal de lecture numérique. « En nous basant sur les ventes réalisées pendant les deux premiers mois de commercialisation fin 2007, nous avons commandé 10 000 appareils pour l’année 2008. Nous espérons recevoir les premiers mi-janvier », précise Michael Dahan, codirecteur de l’entreprise.

« C’est une hypothèse prudente, sachant que nous avons conclu des partenariats pour la diffusion du Bookeen en Espagne, en Italie, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Norvège et aux Etats-Unis ».

En France, ce terminal de lecture basé sur la technologie de l’encre électronique censée apporter un confort de lecture qui se rapproche le plus possible de la page papier, sera aussi diffusé dans les boutiques « 5 sur 5 Power Store », spécialisées dans la téléphonie mobile.

Aux Etats-Unis, Amazon rencontre les mêmes problèmes d’approvisionnement avec son « Kindle », lecteur numérique utilisant le même type d’écran : « Temporairement en rupture de stock. Commandez maintenant, et nous livrerons quand ce sera disponible », mentionne le site sans plus de précision sur les délais.

C’est le Taiwanais PVI (Prime View International) qui approvisionne tous les sites de distribution dans le monde. Cette entreprise est la seule capable de réaliser des écrans à encre électronique.

Livres Hebdo organisera jeudi 10 janvier prochain, à la Maison de l’Amérique latine, à Paris, un colloque intitulé « Les readers sur papier électronique, une révolution pour le livre ? », auquel participeront notamment les responsables de Bookeen.

Pour approfondir

Editeur : Harmattan
Genre : enseignement
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782296034983

Collèges et lycées ; la réforme ou l'échec

Face au désarroi généralisé des membres de la communauté scolaire, André Allessandri propose une réforme profonde de l'enseignement du second degré. L'enseignement en France est malade, il souffre d'une crise de croissance, mais aussi d'un déficit de reconnaissance. Un enseignement public s'impose pour assurer à toutes et à tous le même accès au savoir.

J'achète ce livre grand format à 22.50 €