Lecture numérique : les femmes dépassent les hommes

Clément Solym - 07.12.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - ereaders - consommateurs - hommes


À quelques courtes encablures de Noël, la dernière étude de GfK confirme les tendances étatsuniennes dans le domaine de la lecture numérique.

Les dernières analyses du cabinet montrent que 5,9 millions d'Américains possèdent un lecteur ebook, contre 2,1 millions dans la période de mars à octobre 2009. Mais ce qui est intéressant, c'est que l'écart léger qui se constatait l'an passé entre les posseseurs hommes et femmes, s'est largement réduit. En 2009, on comptait 56 % d'hommes contre 44 % de femmes, pour cette année, un renversement, à 49 % d'hommes et 51 % de femmes. Si !


Pour éviter toute confusion, souligne GfK MRI, les eReaders sont définis comme suit : « Un lecteur de livres numériques est un appareil portable, un dispositif de lecture sans fil qui vous permet de télécharger et de lire des ebooks, des magazines et des journaux. Ce n'est ni un ordinateur portable, ni un mobile, ni un PDA. » En somme, tablettes à écran LCD et lecteurs à encre électronique sont mis dans le même panier.

Chose intéressante également, 10 % des consommateurs américains souhaitent offrir ou acheter un eReader pour Noël, soit 6 % de plus que l'an passé, à la même époque.

L'étude menée jusqu'au 31 octobre montre que 74,9 % des sondés ont lu un livre sur un appareil répondant à cette définition au cours des six derniers mois, contre 17,6 % pour des journaux et 15,3 % pour des magazines. Les hommes privilégient cependant la presse, à 43 %, alors que les femmes préfèrent les livres à 23 %.

Autre fait intéressant : 55 % des propriétaires d'un eReader ont un revenu familial de 100.000 dollars annuels.