Lecture numérique ou papier : iPad, Kindle, livre et PC en test

Clément Solym - 05.07.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - confort - lecture - numérique


Avec la présence des lecteurs ebook et des tablettes ayant opté pour une solution logiciel de lecture, les comportements mêmes changent et les études se multiplieront probablement pour tenter de comprendre les enjeux de cette évolution.

Le premier à dégainer ses conclusions est le groupe d'analyse Nielsen, qui vient de faire paraître une série d'observations sur la lecture numérique (l'étude). Pour que les machines séduisent les lecteurs, il faudra que l'expérience de lecture soit convaincante. Ainsi, le Kindle et l'iPad ont été mis en concurrence, pour éprouver leur lisibilité, et plus particulièrement iBook, la solution de lecture par défaut.

Crédit photo © ActuaLitté

L'analyse a ainsi porté exclusivement sur la lecture de romans, et pour corser le tout, un livre papier et un PC ont également été ajoutés. L'étude montre ainsi que les utilisateurs lisent plus vite des textes plus longs que par le passé, mais qu'ils restent encore plus lents que pour une lecture sur papier. Sur chaque appareil, c'est un texte d'Hemingway qui a été lu, réputé pour son style concis et succinct. En moyenne, il fallait compter 17'20 pour le passage.

La suite consistait en un questionnaire pour établir les résultats de lecture et de compréhension du texte. Des données qui feront l'objet d'une prochaine publication.

Sur iPad, la vitesse de lecture est de 6,2 % inférieure à la version papier et de 10,7 % avec un Kindle - une conclusion qui ne serait pas statistiquement significative, souligne tout de même Nielsen, mais qui démontre que la lecture numérique n'est pas plus rapide.

L'autre penchant concerne le plaisir de lecture, et là, on peut s'attendre à ce que certains tombent de leur chaise : une note entre 1 et 7 était demandée, avec 7 comme référentiel du meilleur confort.
  • iPad : 5,8
  • Kindle 5,7
  • livre papier 5,6
  • PC : 3,6
Les critiques adressées sont cependant assez prévisibles : l'iPad est trop lourd, le Kindle n'affiche pas des lettres assez nettement et l'on y regrette l'absence de pagination. En revanche, la lecture du livre papier reste plus relaxante, contrairement à celle sur ordinateur, qui rappelle trop le travail.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.