medias

Leebre : livre numérique et Creative Commons, façon Jamendo

Clément Solym - 01.02.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - creative commons - creation - culture


Les États-Unis voient le marché du livre numérique divisé en quatre grands acteurs : Google, Amazon, Apple et Barnes & Noble. Mais pour chacun, les méthodes mises en place divergent, en  fonction des environnements choisis et de méthodes de commercialisation. Pourtant, tous ont opté pour une offre d'auto-édition qui permet, à un moindre coût, de proposer ses ebooks, en toute indépendance.

 

Cependant, il manquait peut-être un acteur qui puisse offrir une véritable solution gratuite de consultation, de lecture et de téléchargement des livres numériques. Si l'on s'emploie souvent à détailler des offres gratuites, comme annonciatrices d'une version payante, on ne trouvait en effet pas de solutions de distribution sous licence Creative Commons. C'est désormais fait, avec Leebre.

 

Promouvoir la culture libre

 

Michael Bethencourt, un développeur de logiciel âgé de 22 ans, fan de culture libre et diplômé de l'université de Wisconsin-Madison vient de mettre en place un service qui pallie cette absence. « Pour l'instant, il n'existe pas vraiment de solide communauté pour les auteurs indépendants, qui souhaitent publier leurs oeuvres, et absolument aucune qui soit axée autour de la culture libre », souligne-t-il.

 

 

D'autre part, les solutions actuelles, estime-t-il, en matière d'auto-édition ne sont pas forcément accessibles pour tous, et nécessitent d'avoir des connaissances en informatiques. 

 

C'est en se faisant offrir un Nook, en 2010, que Michael découvre l'ampleur du manque. Ou plutôt, l'absence d'un service de téléchargement libre et gratuit comme il a coutume de s'en servir dans le domaine de la musique. Un peu à l'image de ce que le site Jamendo propose désormais depuis plusieurs années : consultation, écoute, téléchargement, avec la possibilité de faire des dons aux auteurs.

 

Faciliter les échanges

 

Leebre fournira donc des ressources similaires, et Bethencourt a une vision particulièrement ambitieuse pour cette plateforme communautaire. Elle permettra en effet aux auteurs de disposer d'un moyen facile de proposer leur travail, et pour les lecteurs, de disposer d'un endroit simple pour découvrir des oeuvres - tout en se mettant en relation avec les auteurs. Le tout s'appuyant sur la philosophie de la culture libre, et des licences Creative Commons, qui permettent le partage, sous certaines conditions. 

 

De quoi différencier nettement son service des autres plateformes commerciales, bien entendu. « La clef du succès de YouTube, n'était pas simplement dans l'hébergement de vidéos, mais dans le côté plateforme sociale construite autour de ces vidéos. Les lecteurs apprécient d'être capables de se connecter avec les auteurs, et vice-versa. »

 

C'est en effet la clef de la réussite : pour les auteurs indépendants, les lecteurs sont moins disposés à acheter s'ils ne connaissent pas l'oeuvre ni celui qui l'a écrite. Et le seul moyen pour les indépendants de parvenir à se faire découvrir, c'est de les placer dans le cadre de la licence Creative Commons de leur choix, tout en facilitant l'échange et le partage. « Les licences et la distribution en ligne directe font plaisir au lecteur, ce qui bénéficie par la suite à l'auteur. En somme, les gens sont beaucoup plus généreux que ce que vous pourriez imaginer. »

 

Découvrir Leebre