Lendle : nouveau site de prêt d'eBooks pour Kindle

Clément Solym - 17.02.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - lendle - site - kindle


Le système de prêts d’eBooks sur Kindle, passé entre les mains d’amateurs de livres numériques, se développe indépendamment d’Amazon, par le biais de sites de prêts. Selon The Guardian, le dernier en date : Lendle, a ouvert cette semaine.

En effet, depuis le début de l’année, Amazon propose aux utilisateurs de Kindle de prêter leurs eBooks à un autre utilisateur. Toutefois, l’utilisateur ne peut prêter qu’une fois son livre, pour une durée limitée à deux semaines. En outre, tous les livres ne sont pas « prêtables», puisqu’il faut pour cela l’accord préalable de l’éditeur, détenteur des droits.

Les limites étant faites pour être dépassées, de nombreux sites indépendants de la société se développent afin d’étendre le système de prêt. Nous avions parlé de BookLending (Notre actualitté)

Aujourd’hui, c’est sur Lendle, le petit nouveau, que nous nous penchons. À l’image de BookLending.com, il regroupe une communauté de lecteurs qui s’échangent sur commande leurs eBooks. Une fois lus, ceux-ci retournent automatiquement à leurs propriétaires.

Ouvert depuis seulement quelques jours, le site propose déjà l’emprunt de plus de 1000 eBooks. Selon Brian Ericford, le fondateur de Lendle, le site a été lancé « principalement par le bouche à oreille et grâce à Twitter ».

Contrairement à BookLending, qu’Amazon avait accueilli fraîchement, Lendle s’est associé au groupe et renvoie ses utilisateurs vers le site d’Amazon afin que ceux-ci achètent directement les eBooks qu’ils mettront ensuite à disposition pour le prêt. À chaque achat, Amazon verse un léger bénéfice au site de prêt.
 

D’autre part, si BookLending.com affirme dans sa rubrique FAQ que n’importe qui, « partout dans le monde, peut emprunter des livres (sur son site) » en précisant toutefois que l’utilisateur doit posséder un Kindle US ; Lendle quant à lui, se borne aux États-Unis, en limitant les emprunts aux seuls utilisateurs du site qui proposent déjà des prêts, de leur côté.

Le développement de ces sites amateurs a tendance à inquiéter les éditeurs américains, mais Brian Ericford leur répond : « Nous espérons sincèrement qu’il deviendra rapidement clair (pour Amazon, pour les éditeurs et pour les auteurs) que, non seulement nous créons le buzz autour des livres qui tirent avantage du système de prêt, mais nous favorisons également la vente des livres et cette réalisation permettra peut-être à plus d’éditeurs de rejoindre l’aventure.»



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.