Les Anglaises de 35 ans, pirates d'ebooks en puissance

Clément Solym - 18.05.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - femmes - pirater - ebooks


La publicité pour les grains de semoules où trois Bigoudines criaient en choeur le nom d'une marque bien précise est devenue célèbre. Tipiak, malgré elle associée au piratage, sur le net, tout simplement parce que ces trois femmes âgées concluaient le spot pub par le mot : Pirate !

Eh bien, une fois n'est pas coutume, les femmes viennent de permettre à la réalité de rattraper la fiction et la fiction publicitaire. Un sondage en ligne, mené par Entertainment Media Research, filiale du cabinet d'avocats Wiggin montre qu'une femme sur huit de plus de 35 ans a reconnu télécharger des livres numériques illégalement, alors qu’une seule sur 20 agit de même avec la musique...

Sidérant


Dans cette étude, on découvre que les femmes ont une activité de lectrice numérique forte. Les 1959 consommateurs britanniques interrogés admettent, pour un quart d'entre eux, qu'ils vont continuer à télécharger illégalement, des livres. Les dommages potentiels, explique l'étude, pourraient donc aller croissant.

Le coup est dur pour une industrie qui tente de trouver ses marques dans ce nouvel univers, et peine à organiser correctement son offre.

Et ce, malgré les propos de Richard Mollet, PDG de la très british Publishers Association. « L'innovation dans le marché du numérique et la force des éditeurs britanniques dans l'exportation de leurs efforts n'est possible que parce que le cadre sur copyright, solide et flexible, soutient les industries créatives. »

Femmes, je vous aime... plus trop

En matière d'usages, 29 % des possesseurs d'un lecteur ebook, tout âge et sexe confondus, reconnaissent pirater des ebooks. On monte à 39 %, pour ceux qui possèdent une tablette multimédia. L'iPad et le Kindle sont les deux appareils les plus convoités par les utilisateurs.

Pour Alexander Ross, partenaire de Wiggin, et auteur de l'étude, le piratage chez les femmes a toujours été rare, mais avec l'avènement des livres numériques, et la popularité qui leur est associée, le comportement semble avoir radicalement changé.

« Il est impossible de ne pas conclure que le secteur de l'édition pourrait bientôt faire face à un problème de grande envergure, semblable à celui qu'ont rencontré les industries de la musique et du cinéma. »

La réaction d'une intéressée est particulièrement à la hauteur de ce que l'on pouvait attendre...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.