Les audiolivres de Madrigall et Audiolib (Hachette, Albin Michel) sur Tootak

Nicolas Gary - 25.11.2019

Lecture numérique - Audiolivre - Hachette Livre - Madrigall Gallimard - Tootak podcast audiolivre


Depuis bientôt trois ans, le livre audio en format numérique se développe : la connectivité, les smartphones, le développement de l’offre éditoriale comptent pour beaucoup. Pour les éditeurs, il s’agit là de suppléer à une stagnation des ventes sur CD, constatée dès 2015. Encore faut-il trouver des partenaires pour diffuser la Bonne Parole.



 
À l’occasion du Salon du livre de Montréal, l’éditrice allemande Alice Roux (Argon Verlag), l’avait souligné : « Il faut être partout, multiplier les plateformes comme autant de portes d’entrée pour toucher le public et sensibiliser à l’offre de livres audio. » En France, cela passera, pour deux acteurs majeurs du format livre audio, par la plateforme Tootak. Toutefois, il commercialise aussi des catalogues d'éditeurs en direct – comme  Editions Thélème, Frémeaux & Associés, Editions Des Femmes, Joyvox et De Vive Voix.

Spécialisée, à son lancement, dans le podcast et le replay audio, Tootak vient en effet de signer avec le groupe Madrigall (Gallimard, Flammarion, Casterman) ainsi qu’avec Audiolib (filiale commune d’Albin Michel et Hachette Livre) pour la commercialisation de leurs ouvrages. On retrouvera donc leurs titres sur l'application, en version bêta (Android et iOS).
 

La découvrabilité, l'enjeu essentiel


Pierre Denis, fondateur de Tootak, indique à ActuaLitté que « la totalité du catalogue diffusé par les deux groupes, sans distinction d’éditeurs, sera présente. L’intégration, via les flux Onix, s’opère progressivement ». Il faudra cependant attendre mi-janvier pour que le déploiement soit complet.

« L’audiolivre représente un pan intégrant de notre stratégie, depuis notre lancement en janvier dernier », ajoute-t-il. 

La force vive revendiquée par Tootak, « repose sur la recommandation. À ce jour, 500.000 podcasts sont disponibles sur la plateforme. Cependant, l’enjeu n’est pas de disposer de toute l’offre : l’auditeur, l’audiolecteur a avant tout besoin de pouvoir les trouver. Et l’éditeur de savoir qu’il peut être découvert ». 
Pour ce faire, les outils classiques sont mis en place : newsletter, « avec un fort, voire très fort taux d’ouverture », insiste Pierre Denis, mais surtout une éditorialisation thématique. « Notre avantage est là : parvenir à regrouper des émissions, documentaires ou podcasts natifs, en les associant au sein de rubricage. » Le tout, sans omettre les réseaux sociaux, évidemment.

D’où l’importance d’intégrer une offre de livre audio, qui complètera celle du podcast déjà présente. Une association qui semble faire recette : outre les deux premiers partenaires éditoriaux, un troisième groupe d’édition, récemment lancé dans l’aventure de l’audiolivre, a déjà pris contact avec Tootak.



Dossier - Entre lecture et écoute, le livre audio, mode d'emploi


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.