Les auteurs profitent du numérique et publient leurs propres livres

Clément Solym - 21.04.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - publier - ebook - amazon


Le CreateSpace ou l'Author Solutions d'Amazon, Abbott presse du Writer's Digest ont ouvert des plates-formes pour les auteurs souhaitant publier leurs livres électroniques. Il mettent à disposition des concepteurs graphiques pour créer la couverture et la maquette, des correcteurs de grammaire et de style, et des outils de distribution.

Les écrivains frileux et sédentaires doivent écarquiller leurs prunelles mystiques. De nouvelles offres leur promettent des monceaux d'or sans quitter leur maison ni se départir de leur solitude ! De nouveaux formats électroniques seraient potentiellement plus rentables pour eux. L'application Pod technologies permettrait une bonne diffusion du livre, et le logiciel gratuit Calibre rendrait le format compatible avec les différents terminaux.

En effet, Amazon et le Writer's Digest n'ont pas l'esprit mercantile ! Ils se différencient en cela des cupides « éditeurs traditionnels ». « Les auteurs se tournent vers l'auto-édition pour contrôler l'élaboration de leur livre et pour être rémunérés autant que possible. Les éditeurs sont à la recherche de leur prochain grand auteur. Chaque année, des centaines de milliers de manuscrits ne sont pas publiés, conduisant à des rêves brisés pour les auteurs », s'inquiète Caleb VanDeman, d'Abbott presse. Éditer des livres électroniques sur Amazon et Abbott serait peu coûteux et garantirait une large audience.

Amazon promet des millions de lecteurs ! 


En réalité, la quantité d'acheteurs n'est pas assurée, et le premier prix pour réaliser un livre est 384 dollars. L'écrivain peut modifier son œuvre, mais il doit payer 39 dollars à chaque retouche.Chez Abbott, l'auteur peut recevoir « cinquante pour cent des paiements reçus de la vente, moins les frais de distribution et de la technologie, les taxes et les retournes. » Des forums relatent des déconvenues d'ayants droit ayant reçu moins de 10 % de la vente de leur livre.

L'essentiel est la rapidité, la liberté, et la possibilité pour l'auteur de garder le contrôle de son ouvrage. Pour le reste, Abbott n'est vraiment pas contrariant : « Quel que soit votre niveau d'expérience d'écriture, vous pouvez compter sur nos services. » Mais, sans craindre d'atteindre à la fierté de l'auteur, lui conseille de s' « assurer d'avoir un manuscrit propre », et d'obtenir pour 499 dollars un « diagnostic préliminaire » de la rédaction.

Contrairement à l'éditeur classique, Amazon fait payer au littérateur les copies de son propre livre. Les éditeurs en ligne ne donnent ni avance, ni réelle garantie des droits d'auteurs. (via Good eReader)

Les offres actuelles ne faisant pas rêver, il n'est pas sûr qu'elles fassent des étincelles !