Les consoles portables se mettent à la 3G - et à l'ebook...

Clément Solym - 08.07.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - Sony - Nintendo - 3G


Petite révolution dans le très haut débit à vocation ludique. L’opérateur de communications mobiles japonais NTT DoCoMo a annoncé qu’il était en discussion avec des développeurs de consoles pour implanter cette technologie dans leurs modèles portables.

Qu’il s’agisse de la DS de Nintendo ou la PSP de Sony, Ryuji Yamada, patron de NTT DoCoMo ne le précise pas et laisse les spéculations aller bon train.

Déjà équipées de connexion Wi-Fi, la 3G permettrait à ces deux plateformes de jouer sans fil à proximité et garantir une meilleure bande-passante sous une couverture bien plus large.

Cette implantation ne s'annonce pas au hasard puisqu’elle se fait à l’heure où les dernières technologies l’emploient massivement : Kindle, iPad, et naturellement la téléphonie mobile.


Ryuji Yamada a précisé que les développeurs pouvaient soit concevoir un accès à son 3G ou bien profiter de ses routeurs. Cette avancée permettrait de mettre à jour les services, applications et jeux vidéo via patchs sans attendre l’initiative de l’utilisateur et la proximité d’une couverture Wi-Fi.

Si Nintendo n’a affirmé aucune tractation avec l’opérateur japonais, son président a évoqué son intérêt pour la 3G implantée dans le Kindle d’Amazon, et ce sans facturation mensuelle pour l'acheteur.

Chose sûre, Sony et Nintendo n’en resteront pas là. La firme du célèbre plombier italien développe actuellement une console avec affichage en relief, la 3DS, tandis que Sony se consacre à l’élaboration d’une plateforme multitâche pour jeux vidéo et ebook.

Cette même fonctionnalité a déjà été annoncée par Nintendo sur sa console portable.