medias

Les décomplexés de l'ebook

- 07.02.2012

Lecture numérique - Lecteur eBook - livre numérique - librairie - ebooks


Ça y est, on l'a, notre Kindle. La première réaction serait de dire « À moi l'ensemble de la Comédie humaine ! ». Et gratuitement, c'est une grande tranche de culture qu'on peut s'envoyer sans bouger de son fauteuil.

 

Mais non, cela ne se passe pas systématiquement comme ça. La curiosité aidant, on se retrouve derrière son écran, loin des regards des autres lecteurs à la bibliothèque ou la librairie du coin, louchant un peu plus intensément sur les  romans érotiques, la science-fiction, , le développement personnel,  entre astrologie, bit-lit et chick-lit...

L'ebook lève les tabous. Tout le monde y gagne. La fiction littéraire serait depuis longtemps un genre gagnant, selon Publishers Weekly, avec 20% des ventes totales. Or cette catégorie comprend ce qu'on nomme les classiques, autrement dit un genre à part.

 

 

 

Il semblerait que des genres, pas forcément nouveaux, profitent de l'expansion du livre numérique, notamment aux États-Unis ou en Angleterre où la lecture sur ebook s'est réellement démocratisée. Autrement dit, ce qui se vend le mieux au format ebook ne correspond pas à ce qui se vend le mieux en librairie aujourd'hui.

Le prix du livre numérique, s'il encourage l'achat sur des plateformes en ligne,  n'explique pas à lui tout seul l'engouement pour les sous-genres littéraires. Les éditeurs savent à quel public s'adresser : plus le genre est cloisonné et plus le public est facilement discernable, et donc prévisible. Des romans d'un genre nouveau font leur apparition, ils créent en entretiennent dans leur sillage des narrations toutes particulières, que le public visé saura où trouver.

Les habitudes de lecture diffèrent cependant certainement d'un pays à l'autre. Si aux États-Unis la littérature adressée à un public chrétien est très prisée sur ebook, on trouve dans le top 5 des ventes des livres de la Fnac Le Piano de ma mère, de Yann Quéffelec, La Verticale du fou, de Fabio M. Mitchelly, L'hermine était pourpre de Pierre Borromée, La délicatesse de David Foenkino et La couleur des sentiments, de Kathryn Stockett.

 

Sur Amazon, ce sont les aventures de Sherlock Holmes , de Sir Arthur Conan Doyle, qui obtiennent la palme des meilleures ventes du moment, talonné par celles d'Arsène Lupin (de Maurice Leblanc), et Petits meurtres à Paris, de Pauline Doudelet.

Le lecteur est un animal à deux têtes : l'une est publique, et aime James Joyce, la seconde est privée et adore la fantasy. L'ebook leur permet de vivre de façon décomplexée.