Les ebooks, pas encore une référence pour la fantasy

Clément Solym - 10.05.2012

Lecture numérique - Usages - fantasy - lecture numérique - ebook


Sur TeleRead, un grand lecteur de fantasy fait part d'un problème de taille pour la lecture du genre sur lecteur ebook et tablette : la mise en page numérique pose en effet problème quant à l'affichage des cartes, un élément pourtant indispensable pour s'y retrouver dans les univers fictifs. 

 

À l'instar de la Terre du Milieu, les mondes fantastiques dans lesquels évoluent les personnages des différentes sagas fantasy sont vastes, habités par des populations diverses et variées, et peuvent avoir la fâcheuse tendance à perdre quelque peu le lecteur. Pour permettre à ce dernier de s'orienter au mieux, un bon nombre d'auteurs insèrent une carte à l'édition papier de leurs ouvrages.

 

The Dragon Reborn, de Robert Jordan, sur iPad : la faille de San Andreas ?

 

Publiée sur une seule page, parfois sur deux pages face à face, les cartes sont aisément déchiffrables sur papier, ce qui n'est pas forcément le cas pour leur pendant numérique : cartes coupées en deux et autres bugs d'affichage rendent le repérage bien plus ardu. Qui plus est, les ebooks de fantasy exploitent souvent d'une façon limitée les possibilités interactives offertes par le support numérique.

 

Même punition pour les références et autres glossaires, pourtant bien utiles pour savoir le nom exact du cousin par alliance de Túrin, ou encore quand M'v Okom Sebpt O'Riley fut le Champion éternel... S'ils sont heureusement bien présents dans les versions numériques, force est de constater que la navigation instantanée n'est pas vraiment exploitée : il faudra retenir le numéro de la page et utiliser la fonction « Aller à », alors qu'une simple fonctionnalité aurait pu permettre une consultation plus rapide.