Les ebooks pour favoriser l'accès au livre en Amérique latine

Clément Solym - 29.11.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon - Amérique du Sud - Chili


Le développement du marché de l'ebook en Amérique du Sud n'est guère florissant, en dépit de la taille du marché envisageable. Les lecteurs hispanophones adeptes des readers se trouvent majoritairement aux Etats-Unis et en Espagne comme nous le rappelle Publishing perspectives. Parmi les 500 millions d'Hispanophones, seule une minorité dispose d'un accès adéquat aux livres numériques.

 

 

Guadalajara Jalisco, Mexico.

 Guadalajara, MDIANEM, CC BY-NC-SA 2.0

 

 

Pourtant le livre numérique apparaît comme une excellente solution pour aider les bibliothèques publiques en Amérique du Sud à développer leur offre. Au cours de la Foire internationale du livre à Guadalajara (avec le Chili comme pays à l'honneur) la question a longuement été évoquée.

 

Un ensemble de professionnels a assisté à une conférence sur les possibilités offertes par le marché de l'ebook. C'est Bill McCoy, le patron de l'International Digital Publishing Forum, qui a ouvert la conférence avec des propos élogieux sur l'avenir du livre numérique.

 

Le développement de l'accès au livre numérique pourrait passer entre autres par les bibliothèques, dans des pays qui manquent d'infrastructures à ce niveau. Les livres numériques permettraient notamment de résoudre d'importants problèmes logistiques auxquels les différents acteurs du livre sont confrontés dans un pays de la taille de l'Argentine, par exemple.

 

Les bibliothèques sont donc encouragées à améliorer leur offre en ebooks, très peu développée en Amérique du Sud. Mais n'allons pas croire qu'ailleurs l'offre est bonne : elle varie sensiblement d'un pays à un autre et à l'intérieur même des frontières.

 

Aux Etats-Unis, par exemple, se met en place une véritable inégalité entre les États concernant cet aspect que l'on peut qualifier de fracture numérique. Si aux US 76% des bibliothèques disposent d'un accès aux livres numériques, les différences sont notables entre les Etats. Dans l'Etat de New York le pourcentage s'élève à 95% tandis que dans l'Arizona il tombe à 55%.

 

Amazon est confiant, comme à son habitude, vis-à-vis des possibilités de développement. Pedro Huerta, le responsable d'Amazon Kindle en Amérique latine, voit les éventuels efforts des gouvernements d'un bon œil. En effet, cela pourrait se révéler un marché tout à fait juteux. En attendant, la firme américaine a quand même quelques progrès à faire au niveau de son offre : elle n'offre pour l'instant  que 45.000 titres en espagnol.