Les éditeurs doivent s'orienter vers des filiales 100 % numériques

Clément Solym - 04.07.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - edition - numerique - filiale


La filiale 100 % dédiée au monde numérique que l'éditeur Macmillan va lancer participe d'un mouvement global dans l'édition anglo-saxonne. Pour apprivoiser le livre numérique, il est impératif de mettre des outils dédiés en place. La maison Compass s'en veut la preuve.

Destinée à des auteurs de tous bords, Compass s'attardera principalement à rendre disponibles des titres épuisés, et l'activité principale restera l'acquisition des droits numériques auprès des agents, pour la parution de ces ebooks. L'éditeur Jeremy Travathan explique que la maison travaillera par ailleurs plus avec des bouquets d'auteurs, que par l'acquisition de titres individuellement.

 
« Nous croyons être les partenaires idéaux pour les agents, car en plus de nos compétences éprouvées sur le numérique, nous allons apporter toutes les caractéristiques et la réputation de la marque Macmillan, pour une commercialisation adaptée et des campagnes sur les médias sociaux, ainsi que la publicité sur du print ou en ligne, et finalement du e-commerce direct vers le consommateur », précisait la nouvelle maison. (notre actualitté)

Et d'ores et déjà, le processus d'achats des droits a bien évidemment commencé. Manifestement, l'ensemble d’agents, y compris aux États-Unis. Simon Trewin, responsable de la section livre de l'United Agents estime que « les filiales numériques mises en place par les éditeurs comme Macmillan ou Bloomsbury ressemblent exactement à ce que les éditeurs doivent faire ».

La maturité du marché s'installe progressivement, mais les agents ont encore à rester prudents, précise-t-il, afin que les accords passés aujourd'hui ne ressemblent pas dans six mois « à de vastes blagues ». « Notre travail est d'évaluer au cas par cas, et de travailler à ce qui est bon pour nos auteurs », conclut-il.

Maintenant, Macmillan assure que les tarifs sur ces livres seront revus à la hausse, pour les auteurs, et leur permettront de gagner plus. Mais les agents restent dubitatifs, estimant que la maison va plutôt tenter de maintenir les revenus actuels le plus longtemps possible.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.