Les éditeurs japonais s'unissent pour faire front face à Amazon

Clément Solym - 26.03.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - éditeurs - japonais - s'unissent


Le haut panier des éditeurs japonais a décidé de s'allier pour faire face au Kindle d'Amazon. Les professionnels de Sony ou de Panasonic n'ont pas l'intention de se laisser dicter la marche à suivre et encore moins de se laisser écrabouiller. D'autant plus que le Kindle et la langue japonaise... ce n'est pas encore ça !

Les éditeurs japonais ne voient pas non plus d'un très bon oeil le fait que les auteurs japonais soient ponctionnés par Amazon. L'association des éditeurs de livres électroniques japonais compte déjà 31 membres qui scrutent déjà le secteur pour tenter des percer les goûts et les attentes des lecteurs.

« Nous ne pouvons négliger l'impact de l'expansion du marché des livres électroniques sur le secteur de l'édition », a souligné Yoshinobu Noma dirigeant de cette nouvelle aliance et vice-président de la maison d'édtition Kodansha. Au Japon, le marché du livre électronique atteint 46 milliards de yens (environ 500 millions de dollars). La plupart des titres sont téléchargés depuis des téléphones mobiles et des ordinateurs.

« Notre objectif est d'assurer la synergie entre le papier et l'électronique », a déclaré Mr Noma. Pour lui la mission des éditeurs reste inchangée malgré cette révolution technologique. Le mot de la fin est pour Mr Noma qui résume ainsi les enjeux de l'association des éditeurs : « Si les gens apprécient ce que nous faisons, je ne pense pas que nous soyons à la traîne ».