Canada : panorama 2014 du marché du livre numérique

Clément Solym - 13.05.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - éditeurs numérique - Canada marché livre - vente directe


Au Canada, les éditeurs semblent avoir pris le pli de l'activité numérique. 93 % d'entre eux ont publié en 2014 en format ebook, soit 4 % de mieux qu'en 2013. Mais BookNet Canada remarque surtout qu'ils privilégient de plus en plus la vente directe, en passant par leur propre site. 

 

canada_edition_numerique_etude_2014

 

 

Ils n'étaient que 24 %, puis 42 % en 2013 et sont désormais 66 % sur l'année 2014 : la vente d'ebooks en direct ne cesse de progresser au Canada. Pour 69 % d'entre eux, le livre numérique représente entre 1 et 10 % de leur chiffre d'affaires, tandis que 17 % l'estiment entre 11 et 20 %. 

 

L'étude, The State of Digital Publishing in Canada 2014, a été menée en ce début d'année avec plus de 70 répondants. 

 

Elle évoque l'état de l'activité numérique, montrant que près de la moitié des maisons a numérisé plus de 50 % de son catalogue, et un quart a dépassé les 75 % du fonds. 

 

Pour 65 %, la vente de l'ebook se fait simultanément à celle du papier, tandis que 29 % préfèrent retarder cette sortie numérique. Un format qui permet d'augmenter les ventes, selon 77 % des répondants, puis pour répondre à la demande des clients, à 65 %. Étonnant, seuls 5 % reconnaissent qu'il s'agit d'un mécanisme permettant de réduire les coûts. 

 

Leur principal canal de vente est à 95 % celui des détaillants, suivi par la vente directe à 66 % et la vente en gros, à 43 %. Les revendeurs fournissent 69 % des revenus, contre 12 % des éditeurs qui assurent que le gros de leurs ventes s'effectue depuis leur site.   

 

Pamela Millar, directrice de BookNet Canada, précise : « Ce rapport démontre un fort niveau d'engagement chez les éditeurs et les multinationales canadiennes, et une volonté d'inclure les ebooks dans leurs offres, tout en poursuivant leur effort de numérisation. »

 

Dans leur volonté de commercialisation, les trois quarts des maisons vendent aux bibliothèques, alors qu'elles n'étaient que 61 % en 2013. Près de la moitié propose un tarif identique à celui du prix public, et 25 % tarifient selon différentes modalités. 

 

À ce titre, OverDrive reste le fournisseur favori du pays, avec 82 % des éditeurs à son catalogue. 3M a cependant connu un certain progrès, en passant de 8 % des maisons à 35 %. 

 

Reste que 48 % des répondants estiment qu'entre 2013 et 2014, leur chiffre d'affaires est resté stable ou a diminué.