Les étudiants britanniques préfèrent travailler en numérique

Clément Solym - 10.05.2012

Lecture numérique - Usages - ebook - étudiants britanniques - Grande-Bretagne


Une étude internationale crée par des bibliothécaires et mise en place par ebrary, Global Student E-book Survey, consacrée aux usages du livre par les étudiants, révèlent que les Britanniques sont plus enclins à utiliser des ebooks pour leur travail universitaire. 

 

Réalisée en 2011, l'enquête établit que 58 % des étudiants britanniques préféreraient « souvent », voire « très souvent » un livre numérique plutôt qu'un livre papier, contre 48 % « seulement » des étudiants du reste du monde. 46 % des étudiants, dans le monde, ont déclaré ne jamais utiliser de livres numériques, un chiffre qui tombe à 10 % en Grande-Bretagne !

 

 

Par ailleurs, les étudiants britanniques sont particulièrement bien informés sur l'offre numérique : 80 % d'entre eux se déclarent très au fait des ressources immatérielles, contre 69 % des interrogés dans le monde. Plus de 6.300 étudiants ont participé à l'enquête, mais ce sont surtout les réponses des Britanniques qui ont attiré l'attention d'ebrary.

 

Kevin Sayar, président d'ebrary, décrypte ainsi ces écarts entre la Grande-Bretagne et le reste du monde : « Une première explication pourrait être que les étudiants britanniques font bien la distinction entre e-books, journaux en ligne et autres ressources, contrairement aux autres étudiants. Il est également possible que les bibliothécaires britanniques informent plus précisément sur les ebooks. »

 

Pour approfondir les résultats britanniques, et scruter les usages numériques des étudiants, deux cents d'entre eux seront à nouveau interrogés, sélectionnés dans les universités de Nottingham, Portsmouth, Coventry et Central Lancashire.