Les étudiants sont-ils plutôt e-book ou plutôt livres papier ?

Clément Solym - 10.07.2008

Lecture numérique - Acteurs numériques - étudiants - e-book - livres


Nous vous parlions, il y a quelques jours, de cette étude menée par Ebrary, visant à mettre en lumière la proportion d'étudiants utilisant les e-books, et la façon dont ils s'en servent.

Celle-ci soulignait entre autres qu'une bonne moitié des étudiants qui n'utilisent pas les e-books (57 % soit 1790 personnes) ne le font pas, non par choix mais, parce qu'ils n'en trouvent pas. Pour l'autre moitié il s'agit d'une réelle préférence pour les livres papier.

En ce qui concerne les utilisateurs d'e-books, l'étude visait à quantifier la fréquence d'utilisation, qualifier les attraits des e-books pour les étudiants, et envisager les évolutions souhaitées par ceux-ci.

Nous vous proposons de découvrir les résultats de l'étude d'Ebrary, commentés par Allen McKiel, en suivant notre lien. Attention le document est au format PDF et intégralement en anglais...