medias

Les fantasmes du Projet Bradbury : l'iPad qui lit dans les pensées

Neil Jomunsi - 14.02.2014

Lecture numérique - Tablettes - lire dans les pensées - tablette d'Apple - projection futuriste


Toute la journée, ActuaLitté laisse libre cours aux réflexions de Neil Jomunsi, pour célébrer les six premiers mois du Projet Bradbury. Ce qui donne parfois l'occasion à notre écrivain de divaguer et de rêver à des projets futurs, des informations inédites, et des choses qui, somme toute, peuvent perturber l'esprit des créateurs contemporains... Voici une pure projection futuriste, dans un avenir, peut-être pas si lointain... 

 

 

Pensee Unique

daubiwan, CC BY NC 2.0

 

 

Des blogs américains se font depuis plusieurs jours l'écho d'une nouvelle rumeur : Apple construirait un nouveau modèle d'iPad, d'un genre tout à fait nouveau. Las des critiques accusant la firme à la pomme de ne plus être aussi révolutionnaire que du temps de Papa Jobs, les ingénieurs se sont en effet creusé la tête pour imaginer de nouvelles utilisations... et trouvé l'idée de creuser la nôtre.

 

D'après mes propres informations, dont je ne peux vous donner la source (je serai obligé de vous envoyer les tueurs d'Apple, beaucoup plus efficaces que Guillaume Tell), le nouveau modèle d'iPad proposera un capteur en façade, développé en étroit partenariat avec le MIT, capable de se connecter à vos synapses et d'adapter le contenu affiché en temps réel.

 

« C'est une révolution », a confié un cadre d'Apple en France qui veut conserver l'anonymat. « Nous attendons beaucoup du nouvel iPad dans les domaines du divertissement, puisque l'appareil sera capable d'écrire lui-même le livre que vous avez envie de lire et de le projeter sur la dalle LCD. C'est de la transmission de pensées, et vous n'avez jamais vu une chose pareille ».

 

Une chose est sûre : les auteurs et les éditeurs ont du souci à se faire. Car si Apple s'engouffre dans la brèche de l'aspiration de pensées, il y a fort à parier que d'autres constructeurs lui embrayeront le chemin. Alors, que deviendront les créateurs lorsque la machine sera capable de proposer au consommateur l'oeuvre qu'il a toujours rêvé de découvrir ?

 

La question reste entière.

 

Retrouver le Projet Bradbury de Neil Jomunsi sur son blog