Les Français et l'usage du livre numérique : point d'étape

Clément Solym - 19.03.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - livres - hebdo - ipsos


Le magazine Livres hebdo et Ipsos, se sont regroupés afin d’établir un sondage sur la notoriété et l’usage du livre numérique en France.

Ce qui en découle, c’est dans un premier temps que les Français sont plutôt bien informés du développement du livre numérique. En effet, plus de 61 % en ont au moins entendu parler, contre 47% il y a un an et demi.

Lorsqu’elle interroge les Français sur le livre numérique, l’étude précise qu’elle désigne ainsi le livre dématérialisé. Il peut s’agir d’un fichier informatique, d’un livre sur une console de jeu ou sur un smartphone, etc. mais on ne parle pas des sites Internet dont le contenu peut-être littéraire, comme Wikipédia.

L’étude montre par ailleurs que 8% des français de plus de 15 ans sont lecteurs de livres numériques, ce qui signifie une augmentation assez moyenne, par rapport aux années précédentes, d’autant que la moitié de ces personnes n’ont lu qu’une partie du livre. Seulement 12 % des 8% ont lu un livre numérique en entier. (notre actualitté)

Cela s’explique du fait que le numérique est pour le moment très développé dans le cadre de lectures informatives ou professionnelles, ainsi les utilisateurs vont avoir tendance à feuilleter ou à lire juste certains passages.

Après le livre pratique, qui est majoritaire, les français lisent beaucoup de littérature classique (sans doute parce que l’on peut en trouver gratuitement sur le net) mais également des manga, qui semblent bien s’adapter à cette technologie.

Pour ce qui est des supports, le plus utilisé reste l’ordinateur, puis viennent les smartphones et enfin les lecteurs d’ebook, encore assez peu développés finalement. Toutefois, lorsqu’on les interroge sur les supports qu’ils aimeraient utiliser à l’avenir, les Français répondent majoritairement qu’ils préfèreraient utiliser un lecteur d’ebook, puis vient l’ordinateur et en troisième position le smartphone (bien que les jeunes préfèrent le smartphone aux autres supports)


De manière globale, la notoriété du livre numérique est plus forte chez les hommes et chez les jeunes, sans grande surprise puisque ce sont eux qui s’intéressent le plus aux nouvelles technologies.

Les principales motivations de lecture sont : le transport facile à 41 % et le fait que les livres soient moins chers à 24%. On note aussi le fait que le numérique permet l’accès à des titres épuisés en format papier.

Par ailleurs, la lecture sur écran, considérée comme plus fatigante, est un frein important, ainsi que la perte de contact avec l’objet livre et une offre encore trop restreinte.

Au final, l’intérêt est mitigé, son taux ne dépassant pas les 45 %. Il stagne depuis un an et demi sans augmenter, ni chuter.

Qu’est ce que l’on veut lire en numérique ?

Globalement la même chose qu’en papier. Des livres pratiques, des livres de cuisine, puis des livres policiers et d’héroic fantasy (ce qui est dû, encore une foi, au fait que le public jeune est le plus attiré par le numérique) et enfin, des lectures utilitaires et professionnelles.

Enfin, lorsqu’on demande si le livre papier restera toujours le support principal, les personnes interrogées répondent tout à fait d’accord à 65%. Pourtant, 37% considèrent que le livre numérique est un livre papier amélioré et 25% le trouvent aussi confortable que le papier. Si l’on réunit ces informations, cela signifie que plus d’un quart des Français apprécie le numérique au moins autant que le livre papier.

Ainsi, le livre numérique ne s’inscrit pas encore en remplacement du livre papier, mais si l’on tient compte de l’avis des plus jeunes (qui se projettent plus dans le numérique et ont plus d’attentes de ce côté-là), on peut se demander ce qu’il en sera à l’avenir. La question demeure : Le numérique va-t-il cohabiter ou remplacer le papier ?

Pour plus de détails, les résultats du sondage devraient être mis en ligne sur Ipsos.fr à partir de lundi et sur papier dans Livres hebdo dès aujourd’hui.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.