Les Français piratent moins de livres numériques qu'avant

Clément Solym - 05.12.2017

Lecture numérique - Usages - livre numérique usages - france lecteurs ebook - achat ebook lecteurs


Longtemps au cœur des préoccupations, le livre numérique est devenu un objet d’attention et d’étude. Et avec le temps, les habitudes des lecteurs tendent à se confirmer, comme l’indique le Baromètre 2017 Sofia-SNE-SGDL. 2006 personnes ont été sollicitées par téléphone pour raconter comment elles lisent en numérique.


Kobo Aura Edition 2
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Avec 21 % de la population française de plus de 15 ans qui a lu un ebook (tout ou partie), l’adoption de la lecture numérique se poursuit. Pour autant, 72 % de la population n’envisagent pas d’y toucher. 

 

L’achat direct par l’intermédiaire de l’ebookstore de la liseuse représente 29 % des solutions d’approvisionnement, contre 27 % depuis les sites web des grands opérateurs. La liseuse, à ce titre, reste l’outil le plus utilisé pour la lecture, suivi de la tablette, pour 18 % des répondants et le smartphone pour 10 %.

 

Chose intéressante à noter, 30 % des lecteurs sont multisupports, profitant donc de ce que l’environnement de lecture leur permet de commencer sur un appareil et de poursuivre sur un autre. 

 

Autre point significatif, 58 % des répondants assurent lire autant, 64 % achètent autant et 62 % dépensent autant. « Ils sont 19 % à acheter plus de 4 livres numériques par an. 73 % des lecteurs de livres numériques ont acquis une partie de leurs livres gratuitement. La lecture légale et gratuite en streaming d’un livre numérique est en augmentation de 5 points. 44 % ont déjà acquis un livre numérique pour moins de 4 € », indique l’étude.

 

Si la littérature est le genre le plus prisé – 61 % des achats – les romans policiers sont les plus achetés – 34 % devant les romans classiques et 24 % de romans contemporains. Cependant, les livres les plus lus inversent légèrement la donne : à 34 % des romans classiques, 31 % des policiers et 23 % relevant de la SFFF.

 

En moyenne, le lecteur d’ebook passe 67 minutes à lire par jour. 

 

Enfin, derniers éléments : 13 % des lecteurs ont déjà offert un ebook en cadeau, et 30 % des acheteurs avaient déjà acheté au moins une fois la version numérique. 

 

« Le paiement à l’acte reste le moyen d’accès aux livres privilégié des lecteurs de livres numériques (63 %) : seuls 7 % d’entre eux se disent intéressés par un modèle d’abonnement et 20 %, par un prêt numérique », relève l’étude. 

 

Mais là où les organisations professionnelles peuvent pousser un soupir de soulagement immense, c’est que les Français semblent de moins en moins enclins au piratage. 14 % ont eu recours à une offre illégale, et 52 % assurent ne pas y toucher, par respect pour le droit d’auteur. Comme quoi, ce n'est pas toujours mieux avant...

 

Le petit bémol de tout cela reste que 46 % ne lisent qu’une partie des livres numériques qu’ils se procurent...