Les Français préfèrent-ils un mauvais livre à une bonne émission de télé ?

Clément Solym - 17.01.2015

Lecture numérique - Usages - Français culture - usages numériques - livre lecture


En marge de l'étude présentée par l'institut BVA pour le Syntec, on apprenait que les Français restent très accrochés aux ouvrages de papier. En effet, 85 % d'entre eux savourent bien plus un ouvrage imprimé qu'une lecture sur eReader ou tablette, apprend-on. Et si les usages numériques se développent, avec le replay, la télévision et le visionnage en direct restent le choix privilégié pour 79 % d'entre eux. 

 

 

 

 

Si les Français ont donc une inclinaison forte pour les outils numériques, les traditions ont toute leur affection. Ils sont tout de même 45 % à consulter les éditions numériques de journaux ou de livres – mais on imagine bien que la lecture de la presse, en numérique, reste majoritaire. Et cette idée se confirme alors que les profils au capital économique et culturel élevé sont 53 % à le faire. 

 

Mais les mauvais livres papier restent au chaud dans les cœurs :

  • 85 % préfèrent lire un livre au format traditionnel, puis 10 % sur une liseuse, une tablette, ou un Smartphone 
  • 79 % favorisent en premier lieu le visionnage de leurs émissions TV en direct, puis 37 % le replay (ex. : via le programme interactif de leur décodeur) 
  • 63 % choisissent d'écouter leur musique de préférence sur CD, 28 % la téléchargent, et 22 % utilise le streaming

 

Ce qui tend à faire croire que l'on ne trouverait pas assez de bonnes émissions nativement numériques ? Parce qu'il est impensable de croire que tous les livres lus sont bons...