Les géants chinois poussent les lecteurs vers le numérique

Nicolas Gary - 15.06.2018

Lecture numérique - Applications - Chine lecture numérique - lecture nomade Chinois - internet littérature BATX


Le développement de la lecture numérique en Chine, comme en Occident avec les GAFA, est poussé par les BATX – Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi, baptisés les tigres chinois. Ici, c’est une filiale d’Alibaba, Tmall, qui lance son application. Tmall Reader est disponible pour Android et iOS et les utilisateurs peuvent accéder à un large catalogue...

 


 

 

L’application est déstabilisante : elle annonce officiellement qu’elle produira des analyses sur les lecteurs afin que les auteurs puissent mieux comprendre les habitudes de lecture. Les auteurs... Avec une offre de milliers d’ebooks émanant de 300 éditeurs, Tmall Reader ne se positionne pas comme un acteur considérable. En revanche, Alibaba Literature a bien décidé de ne pas laisser Baidu et Tencent occuper seuls le terrain. 


À cette heure, Baidu Literature est actuellement reconnu comme leader, mais la création de China Literature par Tencent est venue perturber l’ordre des choses. Ayant levé 1,1 milliard $ pour lancer son service de lecture, Tencent a fait trembler la terre en Chine, en novembre dernier. 

 

Alibaba Literature existe depuis 2015 et s’est bien entendu positionné immédiatement face à Baidu Literature, qui découle du moteur de recherche leader en Chine. Avec 9,6 millions d’œuvres et 6,4 millions d’auteurs, Alibaba Literature s’est consacré immédiatement aux auteurs chinois – car, plutôt que de chercher les best-sellers, l’entreprise s’est lancée à la conquête du monde, tout simplement. 

 

D’ailleurs, c’est à travers ses applications QQ Reading et Qudian, les deux outils phares, que l’on connaît principalement Alibaba Literature. Enfin, le site ReadNovel encourage les vocations, principalement avec des thématiques universitaires et de romance contemporaine.
 

La bascule numérique progressive et implacable

 

« Nous sommes convaincus qu’à l’avenir, Tmall Reader disposera de la bibliothèque de livres numériques la plus complète et la plus vaste en termes de catégories, de sujets et de volume », assure le PDG Li Zhiqian. Mais sans apporter de précisions. De nouvelles fonctionnalités sortiront également, avec l’ajout de livres audio, la constitution de communauté de lecteurs et de forums de discussions.

 

L’an passé, les ventes de livres en Chine ont dépassé 10,3 milliards € de chiffre d’affaires, avec une croissance très forte dans l’utilisation d’appareils numériques de lecture. Pour la neuvième année consécutive, ils étaient 73 % à utiliser un écran pour lire en 2017, quand ils n’étaient que 68 % l’année précédente. (voir ici, en chinois)

 

IResearch avait indiqué que le marché de la littérature numérique avait augmenté de 32 % en regard de l’année passée, pour toucher 360 millions d’utilisateurs et générer 12,8 milliards de yuans (1,74 milliard €).  

En avril dernier, les chiffres communiqués avançaient d’ailleurs qu’un habitant lisait 10 livres numériques par an, et 7,5 ouvrages imprimés. Les gens seraient en outre de plus en plus ouverts à l’idée de payer pour un contenu de qualité – 63,8 % de ceux qui détiennent un appareil de lecture adhèrent à cette perspective. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.