Les géants du net rejettent un texte de loi contre le piratage

Clément Solym - 16.11.2011

Lecture numérique - Législation - Facebook - Google - Yahoo!


Au menu, on retrouvera les plus gros : AOL, eBay, LinkedIn, Mozilla, Zynga, Facebook, Google, Twitter et Yahoo!. Du beau monde, qui refuse en masse les projets de loi que le Congrès étasunien a présentés récemment.


Ces textes visent une lutte accrue contre le piratage, mais pour les neuf sociétés signataire, les moyens que la loi donnerait présenteraient des risques pour leur propre développement.

 

Et ce, alors que lesdites entreprises assurent être respectueuses du droit d'auteur, et souhaitent réellement apporter leur contribution dans la lutte contre la contrefaçon.

 

Les mesures légales, du nom de SOPA, ou  offriraient plus de largesses dans le combat qui unit les ayants droit contre les pirates, mais impliqueraient une surveillance accrue des réseaux. Impensable, considèrent les signataires.