Les infidélités épistolaires du roi Henri VIII accessibles sur la Toile

Clément Solym - 03.12.2008

Lecture numérique - Acteurs numériques - correspondance - roi - Henri


Les monarques de ce monde ne s'embarrassent guère de bienséance. C'est ainsi qu'Henri VIII avouait bien volontiers ses penchants amoureux à Anne Boleyn, par le biais (le billet ?) de missives. Des lettres qui aujourd'hui sont consultables à loisir sur le site State Papers Online. http://gale.cengage.co.uk/statepapers/part1.aspx

Écrites en 1527 alors que le sire était l'époux de Catherine d'Aragon, on peut lire dans l'une d'elles toute la flamme royale : « J'implore de savoir sur-le-champ vos intentions pour ce qui est de l'amour qui est entre nous. La nécessité me contraint à obtenir de vous cette réponse, ayant été frappé par les traits de l'amour depuis plus d'un an et sans être assuré que je n'échouerai pas ni même de trouver une place dans votre coeur. »


Lettres d'amour, certes, mais aussi documents officiels et autres ont ainsi été numérisés et plus besoin pour les sujets de la Couronne de se rendre au site des archives pour les consulter.

Une véritable révolution pour la recherche historique, qui depuis quelques jours maintenant peut profiter à son aise des documents.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.