Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Les libraires indépendants invités à rejoindre Kobo en masse

Clément Solym - 17.12.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Google eBook - Kobo - Libraires indépendants


L'American Booksellers Association (ABA) encourage actuellement tous les revendeurs indépendants de livres numériques à quitter le service Google eBook pour l'écosystème de Kobo. Le service d'affiliation pour la vente, dont les résultats ont été jugés insatisfaisants, est condamné à la fermeture d'ici le début de l'année 2013. Les libraires indépendants ne souffriront d'aucune interruption de leur activité commerciale, à la condition de ne pas perdre de vue la date limite fixée au 7 janvier prochain.

 

 

 

 

 

C'est en début d'année que le blog de la société californienne annonçait que « les livres électroniques continueront à être un pilier majeur aux côtés de contenus comme les applications, la musique et les films dans la boutique Google Play ».

 

La firme ajoutait toutefois que, pour ce qui concerne son service d'affiliation commerciale pour les revendeurs indépendants, celui-ci n'avait « pas répondu aux besoins de nombre de lecteurs et de libraires ».

 

Les utilisateurs du service sont donc invités, par l'American Booksellers Association, à transiter vers le système de Kobo. Aucun frais supplémentaires ne leur sera facturé, tandis que le service de la société canadienne offrirait plusieurs avantages : Un meilleur commissionnement sur les ventes de livres, ainsi qu'un programme destiné aux membres de l'ABA et qui leur permet de commercialiser des e-readers.

 

En dépit de la fermeture annoncée, les clients pourront toujours accéder à leurs bibliothèques acquises, via le lien My Google eBooks de leurs comptes utilisateurs. Et il en sera de même pour les comptes clients Google Play.