Les livres de sexe ne vendent pas sur Amazon (ou alors en silence)

Clément Solym - 04.03.2012

Lecture numérique - Usages - Meilleures ventes - Kindle - ebooks


Les meilleures ventes, chez Amazon, ressemblent aux pactes signés avec le diable : si l'on ne consulte pas les toutes petites lignes, avec les microscopiques renvois, on se laisse posséder. Ce qui dans certains cas peut avoir du bon, toutefois. En l'occurrence, découvrir que The Hunger Games de Suzanne Collins est la meilleure vente dans la catégorie livre numérique Kindle... n'a rien de très diabolique. Si ?

 

La catégorie Amazon Best-Sellers a un effet catalyseur : plus on s'y trouve, plus le livre numérique vendra. Or, l'ouvrage de Suzanne, qui doit passer en version grand écran prochainement est dans la catégorie des 100 meilleures ventes depuis près de deux ans. Pas en première position, mais désormais l'occupe avec plaisir. Un plaisir de courte durée. (voir le top 10)

 

 

 

Car en réalité, dans ce trio des meilleures ventes sur Kindle, c'est cet ouvrage : Fifty Shades of Grey, de EL James, qui prend la 2e place, preuves à l'appui : 

 

 

 

 

 

On le découvre bien : 

Catching Fire est #3 Paid in Kindle Store (See Top 100 Paid in Kindle Store)

alors que Fifty shades of grey est #2 Paid in Kindle Store (See Top 100 Paid in Kindle Store)

 

Or, le second livre est un ouvrage érotique. Et voilà bien le genre de publicité dont Amazon aimerait bien se passer. (via Evil Reads)

 

Entre un livre de fantasy, accessible à tous les enfants, en trois volumes, et qui va être porté au cinéma, et un texte qui ne peut pas être mis entre toutes les mains, on comprend qu'Amazon ait rapidement fait son choix. Mais surtout, on se souviendra que dans la politique des listes de meilleures ventes, Amazon interdit expressément de faire figurer un titre érotique ou à connotation sexuelle. 

 

Et si les titres de EL James y figurent de temps à autre, c'est le bout du monde s'ils y restent plus de quelques heures, voire si quelqu'un y a compris quoi que ce soit. 

 

En tout cas, la morale est sauve : le sexe ne vend pas chez Amaazon. Ou alors, personne n'est au courant...