Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Les parents lisent autant que les autres adultes

Antoine Oury - 30.05.2013

Lecture numérique - Usages - parents - enfants - lecture numérique


Le Pew Research Center, centre d'étude lié aux bibliothèques, fournit des données inédites sur le livre et la lecture. Les dernières en date concernent la lecture au sein des familles, et particulièrement des jeunes familles. On y découvre que les parents lisent tout autant que les autres adultes, sans enfant, et que le support privilégié pour transmettre le goût de la lecture reste pour la forte majorité le papier.

 

 

Schulknabe mit iPad, after Albert Anker

 Schulknabe mit iPad, after Albert Anker, Mike Licht, CC BY 2.0

 

 

Les chiffres révèlent plusieurs caractéristiques de la relation établie entre lecture et parentalité, du moins pour les 2252 personnes interrogées par le Pew Center. Bonne nouvelle, la réduction du temps pour soi n'impacte que très faiblement sur le laps de lecture que s'accorde l'adulte avec un enfant, au moins. Une comparaison des habitudes de lecture ne laisse apparaître que de faibles différences quantitatives. Toutefois, il est notable que les parents sont plus enclins à adopter audiobooks et ebooks, comme le montre ce tableau sur les types de livres lus.

 

 

 

La démarcation est bien plus nette lorsqu'il s'agit cette fois des enfants, et de la façon dont les parents les emmènent à la lecture : « Plus de neuf parents d'un mineur sur dix affirment qu'il est important pour eux que les enfants lisent de l'imprimé - 81 % assurent que c'est même 'très important' et 13 % le jugent 'assez important' » souligne Kathryn Zickuhr, rédactrice de l'étude.

 

 

 

Malgré les efforts des éditeurs, il semblerait donc que la lecture sur écran effraie encore la plupart des parents, ou du moins que son usage se fait après l'apprentissage de l'écrit via un support papier. Ce dernier permettrait à l'enfant de mieux appréhender la distinction réel/virtuel, qui pourrait être altérée par un usage trop précoce des tablettes et autres appareils : l'Académie des Sciences recommande même un usage des outils numériques à partir de 6 ans.

 

Interrogés, les parents expliquent ce choix... parce qu'il faut montrer l'exemple : « Je lis un livre sur ma tablette et mon enfant ne sait pas si je lis un livre ou si je m'amuse sur Twitter, il est donc important de prendre un livre, pour qu'il se dise "Oh, Papa est en train de lire" et pas seulement "Il met à jour son Facebook". C'est ici qu'il y a une différence. » 

 

En somme, « Je règle mon iPad sur l'iPad de mon père »...