Les Pays-Bas s'interrogent sur un marché de l'ebook en berne

Clément Solym - 18.07.2012

Lecture numérique - Usages - Pays-Bas - livre numérique - ventes faibles


Le gouvernement a commandé un rapport sur la distribution numérique : si tous les secteurs de la culture sont insuffisamment présents sur les réseaux, la musique et le livre sont particulièrement mal représentés. Bien évidemment, l'enquête gouvernementale s'est uniquement consacrée à l'offre légale. Parmi les défaillances pointées par les experts, on retrouve catalogue insuffisant, prix élevés, protections numériques...



50 Shades en néerlandais, mieux qu'Amsterdam

 

 

Un refrain que l'Europe, dès qu'elle aborde la question de l'offre éditoriale numérique, connaît particulièrement bien. Le gouvernement néerlandais estime d'ailleurs la part de marché des livres numériques à 2 %, en gros le même diagnostic que pour la France, d'après les derniers résultats du SNE, qui ne comprennent cependant pas, rappelons-le, les autoédités. (voir notre actualitté)

 

Le rapport pointe aussi le monopole de Bol.com, un site de e-commerce qui concentre vente de films, de livres, de musique, de jeux, de vêtements... En un mot, le Amazon (d'ailleurs absent des Pays-Bas) du pays. Parmi les lecteurs convertis au numérique, 80 à 90 % d'entre eux auraient déjà eu recours au moins une fois à Bol.com pour acheter un ebook.

 

Par ailleurs, le prix élevé des titres disponibles en numérique est montré du doigt, ainsi que les protections numériques qui en restreignent les fonctionnalités et l'interopérabilité. Seul diagnostic sur l'offre illégale, et non des moindres : 50 % de l'offre légale serait en accès gratuit sur le Web. Toutefois, son impact sur l'édition serait moindre, parce que les intéressés sont globalement plus âgés, propose l'étude en guise d'explication.

 

L'intégralité du rapport pourra être consultée, à condition de lire le néerlandais, à cette adresse.