Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Les plagiats de chroniques présents sur Amazon seront supprimés

Antoine Oury - 10.03.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon - commentaires - plagiats


Le site de e-commerce Amazon a été interpellé par le réseau social Babelio, qui rapportait de nombreux cas de plagiat de commentaires, déposé par un utilisateur sur les pages des livres correspondantes. Nommé « Coline », cet usager avait repris sans vergogne pour rédiger quelque 774 commentaires très « inspirés ».

 


Copy Taste

(Maik Meid, CC BY-SA 2.0)

 

 

La modération de commentaires n'est pas la chose la plus évidente du monde : elle nécessite un algorithme précis, tortueux, et souvent une relecture humaine pour déterminer ce qui relève ou non de la diffamation, ou en l'occurrence du plagiat. Mais, ce qui gêne, dans cette affaire, était surtout la réaction d'Amazon aux demandes de retrait des lecteurs de Babelio.

Cependant, puisque ce commentaire adhère à nos conditions d'utilisations et règles d'écriture, nous ne serons pas en mesure de le supprimer, affirmait le site.

La publication des commentaires n'est pas seulement un espace de libre expression qu'offre Amazon. Les textes en ligne permettent d'affiner l'algorithme utilisé par le site, et donc le service client, mais également le référencement des différentes pages, surtout dans le moteur de recherche central que constitue Google.

 

Probablement alerté par les révélations de ces plagiats, Amazon, contacté par ActuaLitté, a toutefois souhaité préciser : « Nous avons appris qu'une personne avait publié sur le site Amazon.fr des commentaires copiés sur d'autres sites, ce qui est contraire à nos règles d'écriture. Conformément à notre politique, cette personne a été avertie et est désormais interdite de tout commentaire sur le site et ses commentaires seront supprimés. »

 

Effectivement, la page d'aide sur les commentaires fait apparaître une liste de règles d'écriture qui interdisent toute « usurpation d'identité ; messages imitant d'autres personnes, y compris des employés d'Amazon.fr », ce qui couvre probablement le plagiat pur et dur.

 

« Chaque jour des milliers de clients et de passionnés de littérature prennent le temps de publier leurs avis sur le site Amazon.fr afin de partager et de permettre à tous de mieux connaître un ouvrage ou de se faire sa propre opinion. Les clients du site Amazon.fr. sont très attachés à ces commentaires » précise encore le communiqué du site de ecommerce.

 

Mise à jour 14h50 le 11 mars : 

La firme a fait le ménage, ainsiq u'on le constate sur Twitter, et que nous avons pu le constater nous-mêmes.