Les plans de France Telecom sur le livre numérique

Clément Solym - 09.07.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - france - telecom - ebooks


Si l'on avait encore des doutes, c'est que les petits mouvements de chaises musicales au sein de France Telecom avaient échappé à l'oeil pas vraiment averti. Or, avec à la tête de sa section communication une Christine Albanel, très axée sur la chose, comment penser une seconde que FT n'allait pas mettre les pieds dans l'univers du livre numérique.

D'ailleurs, en somme, la société les a déjà, avec un service proposé aux éditeurs de numérisation des fichiers pour la vente par la suite. Et puis, il y a ce fameux réseau social en cours de réflexion, qui pourrait porter un coup fatal aux magazines littéraires, nous avait-on confié...

Pour ajouter à l'ensemble, souvenons-nous du prix Orange, qui cette année avait récompensé Le traducteur amoureux, chez José Corti, de Jacques Gélat, et le tour d'horizon est bel et bien lancé.

Conquêtes 2015

Sauf que toutes ces choses, sans l'intervention récente de Stéphane Richard, le directeur général de FT, n'auraient été que des suppositions. Certes reposant sur des fondements intéressants, mais là, c'est carrément de l'officiel, dans le cadre du programme Conquêtes 2015. Editions multimedi@, révèle que pour ce qui est des contenus, Orange ne sera plus producteur, mais va lier des partenariats « avec prises de participation minoritaire ». Et le livre numérique en fait bien sûr partie.

Le marché de l'ebook et des lecteurs ebook, FT le convoite clairement, explique Stéphane Richard : « Nous allons aller dans le livre numérique, nous regardons des opportunités de partenariat. » Et bien évidemment, Mme Albanel, la bien-nommée serait à même de servir de relais pour y parvenir.

Tablette et autres...

En outre, la tablette d'Apple pourrait être commercialisée dans les boutiques Orange à compter de l'automne - avec 2 forfaits 3G bloqués. Autant dire que d'ici là, parvenir à lier quelques arrangements serait de bon ton.

Or, quid de la Tabbee ? Eh bien... bon, pour être honnête, elle n'a jamais vraiment cartonné, et on peut considérer FT comme un parrain de la tablette qu'un réel investisseur. Et nos confrères de conclure
Par ailleurs, Orange a donné à Bourg-en-Bresse (Cap3B) un coup de pouce à une « première bande dessinée multimédia interactive », conçue par Zanimôme. Des flashcodes peuvent y être scannés par les smartphones pour accéder à des vidéos touristiques.
L’hyperlivre a aussi son mot à dire avec Orange.