Les Presses de l'Université du Québec basculent dans le numérique

Clément Solym - 07.10.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - presses - universitaires - québec


Les Presses de l’Université du Québec observent depuis déjà longtemps l’évolution de l’édition numérique. Si la plupart de leurs titres sont déjà disponibles dans une version au format PDF, elles ont décidé de franchir un pas de plus.

C’est en faisant appel aux services d’un spécialiste du secteur, Interscript, que les PUQ vont procéder à la numérisation de 200 titres de leur fonds d’édition. Le but est de permettre de sortir rapidement les ouvrages imprimés par les PUQ au format ePub afin de les proposer en lecture sur les smartphones.


Les PUQ s’inscrivent ainsi à la pointe de l’édition au Québec, anticipant sans doute sur un mouvement de grande ampleur amené à toucher tous les professionnels du secteur éditorial. Les livres numériques, comme les livres interactifs, devraient occuper un part croissante des ventes de livres dans les années à venir.

Aux Etats-Unis, les éditeurs réalisent déjà 8 % de leur chiffre d’affaires dans ce secteur. Le livre papier reste bien sûr le format le plus vendu mais, petit à petit, il perd quelques parts de marché.

Cette évolution marquée par les PUQ se veut être le signe d’une forme d’avant-gardisme. Et, Bianca Drapeau, directrice générale par interim des PUQ de déclarer : « Nous ne regarderons pas le train passer ! Nous voulons être dans la locomotive et nous nous donnons le moyen de nos ambitions. » Bientôt, on pourra lire les publications des PUQ sur son smartphone.