Les profits d'Amazon à la baisse devant une explosion de coûts

Clément Solym - 23.07.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - amazon - profit - ebook


Malgré un deuxième quart d’année en hausse de 45 % pour l’entreprise, dans le même temps, le cybermarchand fait face à une hausse de 40 % dans ses dépenses. Et la journée du 21 juillet se sera finie avec une chute de 14 pts de la valeur de son cours.

Leader de la vente en ligne, Amazon s’est engagé dans une guerre des prix tant avec Barnes & Nobles, concurrent direct de son lecteur numérique, qu’avec l’iPad d’Apple. Si Jeff Bezos, PDG du site, continue une politique de prix modérés (baisse d’environ 70 $ pour ses deux derniers modèles de Kindle quatre mois après le dernier lancement), il est devenu manifeste que du même coup, Amazon rogne sa marge de profit.

Si le lancement du Kindle a généré un revenu dans la vente de livres numériques, la vente de la tablette d’Apple va entamer cette domination à mesure que les nouveaux acheteurs font confiance au système natif pour iPad, iBook. Et puis, il y a cette fameuse annonce faisant état de plus de livres numériques vendus que de livres papier, pour tout ce qui est nouveauté, ayant une version ebook.

« Nous sommes excités par le potentiel de la nouvelle catégorie de tablettes sans fil. Avec le temps, les tablettes informatiques pourraient devenir un levier certain dans notre marché », a indiqué Jeff Bezos à la publication des chiffres.

Avec un profit de 207 millions de dollars et ce malgré la hausse des coûts, Amazon peut encore prétendre profiter de la sortie de son concurrent pour vendre des livres numériques à un nouveau cœur de cible. Phénomène conjoncturel, Ebay a annoncé mercredi que sa progression annuelle de 13 % avec connu un net ralentissement le mois dernier.