Les résultats financiers 2013 déçoivent les actionnaires d'Amazon

Julien Helmlinger - 31.01.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon - Résultats financiers - Marché


Le géant renoue avec les bénéfices, sans contenter ses actionnaires. Ce 30 janvier, Amazon a dévoilé son rapport financier du dernier trimestre 2013. Les ventes nettes annoncées seraient en augmentation de 22 % par rapport à l'année passée, et atteindraient 74,45 milliards de dollars contre 61,09 en 2012. La firme note que la croissance aurait été de 24 %, sans l'impact de la hausse du taux de change observée d'une année sur l'autre. Un malus estimé à 1,28 milliard $.

 

 

 CC by 2.0 par jurvetson

 

 

La firme affiche quelque 274 millions $ de profits annuels, soit 0,59 dollars par action diluée, nette amélioration en regard du résultat 2012 qui était à la perte constatée de 0,09 $ par action, équivalent à 39 millions $ au total. La croissance fut notamment forte en Amérique du Nord, 26 % sur la période, pour un chiffre d'affaires de 15,3 millions $.

 

Certains s'étonnent de l'absence de chiffres divulgués quant aux ventes d'ebooks, de tablettes et autres lecteurs. Le communiqué ne manquant pas de faire état de la mise en orbite du KIndle Store australien, de la possibilité de lire sur Kindle en avion, et autres nouveaux programmes.

 

Malgré l'éclaircie dans les résultats, les attentes des investisseurs n'auront pas été satisfaites. Après l'annonce des résultats, Amazon aurait chuté de près de 10 % en bourse. Il faut dire que les analystes espéraient des ventes mondiales à hauteur de 74,94 milliards $ plutôt que 74,45.

 

Le taux de croissance, bien que réel, s'afficherait au plus bas depuis 2008, et les coûts opérationnels auraient grimpé de 21 à 25 millions $ d'une année sur l'autre.