Les ventes d'ebooks au Royaume-Uni ont plus que doublé

Lauren Muyumba - 02.05.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - Royaume-Uni - Ebook - Amazon


La Publishers Association vient de publier son dernier relevé chiffré, et dévoile des ventes record sur l'année écoulée. Les acquisitions d'ebooks auraient continué à grimper de 134 %, en 2012, atteignant les 216 millions £, tandis que les effets de cannibalisation du format papier auraient été largement exagérés. Ainsi, tous formats compris, les ventes de livres ont progressé de 4 % pour atteindre le pic de 3,3 milliards £. Tandis que le numérique pesait 5 % du marché global en 2010, et 8 % en 2011, il représenterait 12 % en 2012.

 

 

Bianca Cappello De Medici with Her Kindle, after Alessandro Allori

 

Mike Licht, NotionsCapital.com, CC BY 2.0

 

 

Sur ces 3,3 milliards £ de ventes globales, le format imprimé en représenterait  encore 2,9 milliards £. Avec la trilogie des Fifty Shades en tête, qui s'est écoulé à 10,5 millions d'exemplaires, s'accaparant le top 3 de la liste des bestsellers catégorie fiction sur papier. Parmi les autres fleurons commerciaux, on retrouve The Hunger Games, de Suzanne Collins, vendu à 2,1 millions d'exemplaires, et l'écrivain jeunesse Jeff Kinney, avec sa saga Diary of a Wimpy Kid, représentant 1,5 million de livres vendus.


D'après Richard Mollet, le directeur de Publishers Association, la hausse la plus conséquente est la vente de ebooks pour les écoles et les universités. Elle a en effet doublé. Malgré cette progression incontestable de ventes de lecteurs numériques dans le domaine de l'Education, cette part de marché reste minime comparée aux ventes globales : les écoles représentent seulement 4% des achats selon Richard Mollet.


La concurrence de plus en plus intense entre les revendeurs sur le web tels que Amazon et Barnes & Noble, participe à la multiplications des petits prix et des offres professionnelles. En mars 2013, Amazon avait annoncé l'achat de Goodreads, un réseau social autour du livre numérique. Cette démarche s'inscrit bien dans un contexte de concurrence où les revendeurs mettent le pied sur l'accélérateur.


Le dynamisme de la scène du numérique au Royaume-Uni est lié a l'entrée de nouveaux acteurs dans le monde de l'édition. Le secteur du livre numérique est complexe et varié, puisque son évolution se fait sur la base de la diversité des offres et des innovations technologiques.


On ne doit pas, bien sûr, oublier le critère tarifaire. La trilogie Fifty Shades of Grey de E. L. James (dont les deux derniers volumes ont été publiés en 2012) fait partie des grands succès littéraires remportés auprès des lecteurs de ebooks au Royaume-Uni. En plus de la simplicité et la rapidité du téléchargement, les promotions sur la série entière ont permis aux lecteurs d'acheter les trois romans en une seule fois.


Trois romans pour le prix d'un livre de poche, c'est peut-être cela, l'une des raisons du succès grandissant des ebooks en territoire anglophone.