Libfly, un "échange entre professionnels du livre et les lecteurs"

Clément Solym - 03.06.2013

Lecture numérique - Usages - réseau social du livre - Libfly - partage des lectures


En novembre 2008, en même temps que Booknode, s'ouvre Libfly, un service édité par la société Archimed. L'outil se présente comme une solution de promotion de la lecture, par la mise en relation des lecteurs. S'appuyant sur les datas de TiteLive, les notices des ouvrages sont réalisées par les membres. La mise en réseau des informations, le travail avec les bibliothèques, et des instruments de géolocalisation sont les éléments les plus mis en avant.

 

 


 

 

Que signifie réseau social du livre - et qu'est-ce que cela implique pour vous ?

Libfly a été créé en 2009 par la société Archimed, éditrice de logiciels depuis près de 20 ans et dont les clients historiques sont les bibliothèques. Le site fut à l'origine, créé en vue de valoriser sur la toile le travail de fond réalisé par les bibliothèques dans leurs lieux, en matière d'accès à la culture et au livre pour tous, et qui était et est encore sous-représenté sur internet. Il s'agissait donc d'accroître la visibilité de leurs activités, et de créer du lien avec des lecteurs parfois éloignés des réseaux de lecture publique. 
Rapidement, nous nous sommes rendu compte que ce besoin de visibilité était partagé par d'autres acteurs du livre : libraires, éditeurs… Parallèlement, les grands lecteurs et blogueurs ont naturellement saisi l'outil comme une plateforme valorisant leurs productions auprès des autres lecteurs et des acteurs de la profession.

La finalité de Libfly n'a donc pas changé : les objectifs sont bien l'échange entre professionnels du livre et les lecteurs, la valorisation de l'hyper activité des lieux du livre et de la qualité de leurs animations, la plus grande visibilité de la richesse et de la diversité éditoriale, permise par un écosystème professionnel qui doit être préservé, dans l'intérêt du lecteur.

 

Libfly est perçu par ses membres comme un lieu particulièrement convivial : nous nous rendons physiquement autant que possible dans les lieux du livre, et la plupart de nos animations ont un pendant brick et mortar car il s'agit bien de rendre visible la complémentarité des réseaux sociaux physiques et virtuels et de permettre des allers retours entre les deux espaces. De la même façon, nos contributeurs les plus actifs se rencontrent régulièrement  à l'occasion des salons et divers événements dans leurs villes, s'échangent régulièrement des livres, utilisent Libfly pour organiser leurs clubs de lecture, pour inciter les adolescents qui fréquentent les bibliothèques à y participer et à écrire sur les titres qu'ils lisent etc… Le réseau social du livre est bien d'abord perçu comme un prolongement de l'activité des acteurs et des passionnés du livre. 

Ces objectifs sont notre leitmotiv, bien loin des considérations spéculatives de valorisation financière liée au trafic ou d'autres indicateurs chiffrés.

 


A quoi sert, pour l'internaute, votre outil ?

L'internaute peut :

-          s'informer sur les livres et les nouveautés de parution

-          Créer sa bibliothèque

-          Classer ses lectures

-          Prêter ses livres

-          Rédiger des chroniques de lecture

-          Créer des listes de lectures

-          Noter ses citations

-          Repérer la bibliothèque ou la librairie la plus proche de chez lui

-          Participer aux opérations visant à valoriser les éditeurs et les auteurs sur le site (opérations non payantes pour les éditeurs et les auteurs), et particulièrement la petite et moyenne édition à laquelle Libfly porte une attention soutenue (cf : opération Voie des indés / Soirées de la petite édition au MK2 Quai de Loire, diffusion régulière des nouveautés, Un éditeur se livre…) Les bibliothécaires et lecteurs utilisent Libfly pour avoir accès à l'actualité de l'édition francophone, dans sa diversité.

-          Le lecteur consulte aussi Libfly comme un média : captations de congrès professionnels, captations de rencontres dans les lieux du livre, interviews d'auteurs et d'éditeurs en lien avec la diffusion de titres contre chroniques et forums de discussions avec les professionnels du livre, de lectures d'extraits...

Libfly est aussi un outil destiné aux bibliothécaires qui leur permet de mener leur politique d'acquisitions, notamment par la constitution de listes de livres et le téléchargement de notices bibliographiques (offre Libfly PRO Notis).

 

 

En parallèle, comment vous servez-vous de Libfly (utilisation marchande, modèle économique, etc.)

Il n'y a pas de publicité sur Libfly, (qui ne vend pas non plus de livres) et dont les opérations de valorisation des livres ne sont pas payantes pour les éditeurs, et ce, grâce au soutien d'Archimed (société française détenue par ses fondateurs), qui lui garantit l'indépendance, la pérennité et la poursuite têtue des objectifs évoqués ci-dessus.

Libfly a cependant un modèle économique qui lui est propre au travers de l'offre Libfly Pro, qui offre aux bibliothèques l'accès aux contenus du site : notices bibliographiques, couvertures de livres, chroniques de lecture et contenus multimédias, en vue d'enrichir leurs portails et de les rendre attractifs.

Les chèques Lire à destination des lecteurs ont été dès l'origine pensés comme un juste retour de l'investissement des contributeurs sur le site.


Combien de membres et de chroniques compte votre service ?

Le groupe Archimed compte 140 personnes, l'activité Bibliothèque à laquelle est rattachée l'activité Libfly rassemble 60 personnes en France. Hors activités commerciale et développement qui fluctuent en fonction des projets, nous avons l'équivalent de deux temps pleins dédiés à l'animation du réseau. Et nous disposons de 105 000 chroniques.