Lire (légalement) Naruto en même temps que le Japon est maintenant possible

Louis Mallié - 29.08.2014

Lecture numérique - Applications - Naruto - Scantrad - Kana


Déjà bien présent sur le net sur la plate-forme ComiXology, Amazon, ou Apple, Naruto se rapproche encore de ses fans. En effet, les éditions Kana ont annoncé que le manga le plus vendu en France était dorénavant disponible sur iPad et iPhone dans une nouvelle application simultrad.

 

 

 

Déjà vendu à 15 millions d'exemplaires en 10 ans, Naruto ne pouvait que suivre l'évolution des modes de consommation : c'est bien ce que compte faire la nouvelle application, téléchargeable dès, aujourd'hui, sur iTunes. « Les éditions Kana se devaient de proposer à son lectorat hyper connecté, une offre digitale légale en adéquation avec les habitudes de consommation des biens culturels d'aujourd'hui », expliquent les éditions Kana.  

 

Chaque semaine dans la nuit de dimanche à lundi, l'application propose ainsi le nouveau chapitre de la série — précisément en même temps qu'au Japon. Vendu 89 centimes, chacun d'entre eux bénéficie dune traduction officielle et de l'approbation des ayants droit. Quant aux épisodes complets, le lecteur peut se les procurer pour 4,49 €.

 

 

 

 

Plus qu'une simple adaptation à l'évolution des modes de lecture, l'application espère également lutter contre le piratage qui a largement cours dans l'univers du manga, proposant ainsi, à travers une offre légale, « une alternative aux scantrad pirates ».


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.