LitRes lève 5 millions $, pour devenir la première librairie numérique russe

Antoine Oury - 14.10.2013

Lecture numérique - Usages - LitRes - 5 millions $ - librairie numérique


La librairie numérique LitRes, qui officie sur le territoire russe, a mis en avant son offre auprès des éditeurs, en les incitant à lui confier leurs titres pour tarir le flux du piratage, particulièrement dense dans le pays. Une levée de fonds initiée par la plateforme a ainsi permis de réunir près de 5 millions $.

 

 

Capture d'écran LitRes

 

 

Les efforts se multiplient sur le territoire de Tolstoï pour promouvoir une lecture numérique légale, alors que la population russe serait l'une des plus adeptes de l'ebook. Créée en 2006, la librairie avait pour objectif affiché la réduction du piratage, avec une offre légale plus structurée et de qualité. En contact avec une centaine de maisons d'édition, LitRes propose 380.000 ouvrages en téléchargement légal.

 

D'après Eksmo, leader de l'édition russe, 95 % des livres numériques en circulation seraient piratés : autant dire que LitRes ne devra pas chômer pour inverser la tendance. Les 5 millions $ collectés devraient l'aider à rester l'un des premiers pure-players du pays.

 

L'offre légale devrait considérablement augmenter dans les mois à venir : en juillet dernier, un spécialiste du magazine professionnel Pro-Books estimait l'offre légale à quelque 60.000 titres, un chiffre largement revu à la hausse par la seule proposition commerciale de LitRes.

 

(via Venture Beat)