Livraison par drone, Amazon travaille ses modèles

Cécile Mazin - 30.11.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - livraison drone - Amazon modèle - service client


Pas vraiment sexy en diable, le nouveau drone de livraison d’Amazon. La société en est pourtant très fière, considérant que Prime Air représente un véritable avenir dans la livraison de paquet. Les clients situés dans un périmètre de 30 minutes maximum seront servis par l’intermédiaire de cette petite machine volante. 

 

 

 

« Mettre Prime Air en service prendra un certain temps, mais nous le déploierons quand nous aurons le soutien réglementaire nécessaire à ce que notre projet aboutisse », clame la firme. 

 

Service de livraison rapide, certes, et recherche permanente de l’amélioration du confort des clients, les maîtres mots de la société américaine se retrouvent bien ici. 

 

Il est vrai que la précédente génération était encore plus moche, mais, surtout, semblait plus petite. La capacité de transport améliorée, et son aérodynamique revue, l’appareil peut couvrir un champ de presque 24 km, avec des pointes à 90 km/h.  

 

 

 

« Cette conception lui permet de voler sur de longues distances efficacement, et de descendre et monter en toute sécurité. C’est l’un des nombreux véhicules prototypes que nous avons développés », assure un porte-parole. Et de promettre que Prime Air sera, dans un proche futur, aussi normal que de voir les camions sur les routes. 

 

Reste qu’il faudra obtenir l’accord de la FAA, la Federal Aviation Administration, avant de pouvoir disposer d’autorisation pour des vols commerciaux. Walmart a également déposé une demande en novembre 2015, pour obtenir l’impérative validation...