Livre et musique : Publiseer, la start-up africaine au succès fulgurant

Camille Cado - 19.02.2019

Lecture numérique - Acteurs numériques - Chidi Chika Nwaogu - Publiseer plateforme numérique - musique livres Publiseer


ENTRETIEN — Ils sont deux frères, originaires du Nigeria, et en l’espace de deux ans à peine, sont parvenus à exécuter un tour de magie. Avec la création de Publiseer, Chidi et Chika Nwaogu ont monté une plate-forme hébergeant musique et livres, avec un succès fulgurant. Un modèle économique original, une compréhension fine des marchés à conquérir, et une popularité insolente : la clef des grandes réussites.

Chidi Chika Nwaogu
Chidi et Chika Nwaogu
 
 

ActuaLitté : Comment Publiseer a-t-il vu le jour ? Quels étaient les constats qui vous ont mené à sa création ?


Chidi Nwaogu : L’idée de la plate-forme nous est venue il y a quelques années lorsque Chika, (mon jumeau et cofondateur) et moi-même n’avons trouvé aucun éditeur de livre ni de maison de disques. Nous n’avons trouvé personne qui pouvait publier mon livre et promouvoir la chanson de Chika gratuitement. Finalement, nous avons autopublié et promu nos travaux et ce fut un succès. J’ai réussi à éditer mon livre sur des centaines de plate-formes, générant des revenus, et Chika est parvenu à mettre en ligne sa chanson sur des centaines de sites Web de musique en streaming.

À la suite de cet incident, nous avons décidé de créer une société d’édition numérique pour les écrivains et musiciens africains en difficulté afin que leurs œuvres soient vues par le reste du monde. Nous avons lancé Publiseer le 4 août 2017, moi en tant que PDG et Chika en tant que CTO (Chief Technology Officer, responsable des développements techniques).
 

ActuaLitté : Au cours de ces huit derniers mois, quelles furent les étapes majeures de votre développement ?


Chidi Nwaogu : Durant cette période, nous sommes allés du Nigeria au Ghana, en passant par le Kenya, l’Afrique du Sud puis l’Égypte. Nous avons d’abord lancé « Publiseer for Music Videos », qui publie et monétise gratuitement des vidéos de musique d’artistes africains sur des hébergeurs vidéo tels que VEVO, Tidal, Apple iTunes et Amazon Video. Nous avons aussi crée « Publiseer for Audiobooks ».

De plus, nous avons été acceptés dans plusieurs programmes d’incubation — ou accélérateur de startup — comme le programme Venture Incubation (VIP) par la Graduate School of Business de l’Université du Cap. Nous avons aussi été nominés pour la 4e édition des Prix de l’innovation Apps Africa dans la catégorie « Médias et divertissement » et nous avons remporté la première place au Défi OD Impact 2019.
 

ActuaLitté : Quel modèle économique vous a permis un développement si rapide ? 


Chidi Nwaogu : Publiseer répond à un besoin. Il n'était donc pas impératif d’investir dans la publicité et faire de la promotion coûteuse pour que les écrivains et les musiciens utilisent notre plate-forme pour leurs attentes en matière de distribution. De plus, en raison du formidable service de publication que nous proposons à la création africaine, de nombreux médias internationaux et locaux ont raconté notre histoire. Cela nous a vraiment aidés à gagner de la visibilité. 
 

ActuaLitté : Quelles sont ses spécificités en regard des territoires où vous avez débuté ?


Chidi Nwaogu : Publiseer a commencé au Nigeria et, contrairement au Ghana et à d’autres pays dans lesquels nous avons évolué, le Nigeria est un pays qui connaît une croissance rapide. Le Ghana est également un marché intéressant, mais il n’est pas dans un tournant comme peut l’être le Nigeria. Nous devons donc modifier légèrement nos stratégies marketing et commerciales selon le pays dans lequel nous nous développons, car l’écosystème de démarrage des entreprises varie d’un pays à l’autre.

Chidi Chika Nwaogu
 
 

ActuaLitté : Comment travaillez-vous avec les artistes ?


Chidi Nwaogu : La plupart des jeunes écrivains et musiciens africains en herbe se servent des médias sociaux pour promouvoir leur art et rencontrer des confrères — la communication via les médias sociaux ne coûtant que peu voire rien. À la suite de cela, nous avons demandé à des écrivains et à des musiciens d’utiliser Publiseer dans le cadre de campagnes sur les médias sociaux.

Lorsque les auteurs et les artistes sont acceptés sur notre plate-forme, nous nous occupons de tous les supports et travaux d’édition nécessaires, du début à la fin. Tout cela gratuitement. 

Les auteurs bénéficient de couvertures de livres professionnelles, de numéros ISBN uniques, de la distribution de livres dans le monde entier via des magasins en ligne tels qu’Amazon, Barnes and Noble, Google Play Books, Apple iBooks, etc., du formatage de livre standard et de la conversion de fichiers EPUB pour une distribution aisée.
 
Pour les artistes, nous répondons aux mêmes attentes : les chansons enregistrées sont distribuées sur des boutiques en ligne telles que Spotify, Google Play Music, Apple iTunes, Amazon, Deezer et Shazam, pour n’en citer que quelques-unes. Les artistes bénéficient également d’une couverture professionnelle gratuite, d’un numéro UPC unique et de la conversion de fichier FLAC pour une distribution plus souple.
 

ActuaLitté : Des discussions avec Google Play Books ont été amorcées. Pour quel projet ?


Chidi Nwaogu : Le partenariat avec Google Play Books vise à aider le service de distribution de livres numériques de Google à répondre aux demandes de publication reçues en Afrique. Google cherche en effet des moyens de prendre en charge ces demandes, mais n’étant pas sur le continent et ne prévoyant pas s’y étendre dans un avenir proche, il a cherché à s’associer avec nous pour remplir les conditions requises et publier les demandes reçues en Afrique.
 

ActuaLitté : Quels sont les prochaines innovations et déploiements territoriaux ?


Chidi Nwaogu : Nous œuvrons à nous développer d’abord en Côte d’Ivoire, en Éthiopie puis au Rwanda. 
 

ActuaLitté : Que représente le marché numérique francophone ?


Chidi Nwaogu : Nous aimons le marché numérique francophone et c’est pourquoi notre prochain plan d’expansion est la Côte d’Ivoire. C’est un espace intéressant qui s’étend à travers le monde. Le marché numérique français est immense et Publiseer envisage d’exploiter cette énorme ressource.
 

ActuaLitté : Vous vous rendez au salon du livre de Genève : comment vous sentez-vous à l’approche de cette venue ? 


Chidi Nwaogu : Nous sommes très enthousiastes à l'idée de nous rendre au salon du livre de Genève et de présenter Publiseer aux 90.000 éditeurs, auteurs et amateurs de livres qui y participeront. Cet événement est la troisième plus grande foire francophone au monde et nous l’attendons avec impatience.

 


Chidi Nwaogu sera présent lors des assises de l’édition, ce 1er mai 2019 au salon du livre de Genève, pour présenter Publiseer, à 12h00. Contact et informations.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.