Livre-jeu : Un manoir de l'enfer pour jouer au héros

Lettres numériques - 07.07.2014

Lecture numérique - Applications - iOS Android - application jeu - lecture héros


Au début des années 1980, emboitant le pas des éditeurs anglo-saxons, la maison d'édition Gallimard décide de traduire les premiers tomes de ce qui va devenir un phénomène de société : les livres-jeux. 30 ans plus tard nait la version numérique : ni un jeu vidéo, ni une application mais bien un eBook avec un marque-page, des illustrations de l'époque en noir et blanc (ou en mode « remasterisées » couleur) et des dés en 3D. Les livres-jeux se sont offert une cure de jouvence (avec peut-être le secret espoir de proposer la même à leurs lecteurs d'antan).

 


 

 

 

 

Avec Lettres Numériques

« Commencez par lire ceci »


Dans les années 1980, les ouvrages de la collection Un livre dont vous êtes le héros envahissent les cours d'école et atteignent les 14 millions d'exemplaires vendus avec des séries comme « Défis fantastiques » et ses 65 tomes différents. Les thèmes sont assez variés, même si la plupart des aventures relèvent de la fantasy (médiéval-fantastique), de la mythologie, de la science-fiction ou de l'horreur.

 

Au milieu des années 1990, le genre s'essouffle pour finalement tomber dans l'oubli (du moins du grand public) et ce n'est qu'en 2007 que Gallimard décide, en suivant l'exemple de l'éditeur anglais Wizard Books, de rééditer un certain nombre de romans de la série « Défis fantastiques » et « Loup Solitaire » en partenariat avec deux associations.

 

Un livre dont vous êtes le héros sur Android et sur iOS

 

En 2013 et pour fêter les 30 ans de la première parution, Gallimard a proposé une version numérique de « Le Manoir de l'Enfer » (version Android et version iOs). Le développement a été réalisé par la société australienne Tin Man Games, qui proposait déjà tout un catalogue de livres-jeux sur terminaux mobiles en langue anglaise.

 

 

 

Sur le même modèle que le livre papier, le lecteur peut dérouler les chapitres dans l'ordre qu'il souhaite. À lui de choisir sa route, les créatures à combattre et les risques à prendre ou non.

 

Le matériel dont il avait besoin dans les années 1980 (la carte, les dés et la feuille de jeu où sont indiqués les pouvoirs, les armes et les objets) est remplacé par des fonctions propres à l'eBook comme le tirage de dés en 3D par exemple. Les pouvoirs et l'expérience sont quant à eux indiqués par des badges. Enfin, pour permettre au lecteur de profiter des visuels et des illustrations, les créateurs de l'application ont même prévu une galerie d'art.

 

 

 

 

 

Le premier tome, Le manoir de l'enfer a été suivi par La forêt de la malédiction (version iOs et version Android). Et il semblerait que Gallimard se soit engagé à publier deux rééditions chaque année afin de conquérir le public des jeunes adolescents.

 

 


 

 

Le prix reste assez élevé (entre 4,99 euros et 5,49 euros) mais l'expérience est enrichissante et la plongée dans ses souvenirs d'ado n'a finalement pas de prix .

 

V. D'Anna