Livre numérique : Réglementer signifie plutôt verrouiller

Clément Solym - 22.10.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - prix - unique - libraire


À l'occasion de Assises du numérique, nous avons eu l'occasion de revenir en off avec quelques acteurs sur les récentes déclarations de Benoît Bougerol, président du Syndicat de la librairie française.

Ce dernier avait déjà livré plusieurs réflexion dans Livre Hebdo de la semaine passée, mais nos confrères du Point.fr ont remis le couvert en interrogeant M. Bougerol, concernant la tribune signée par trois autres organisations professionnelles, le SNE, la SGDL et l'ABF. Cette dernière tournait autour du prix unique du livre numérique et de la TVA à 5,5 % pour l'ebook.

« Ce sont des dossiers sur lesquels nous tous, représentants de l'édition, de la librairie, des bibliothèques, nous nous battions depuis longtemps, et il nous a paru important de montrer que nous étions sur la même longueur d'onde aujourd'hui sur ces questions », explique en effet le président du SLF.

Mais surtout, ces deux projets de loi permettront, selon lui de « réguler le marché et, du coup, le développer. Avec une réglementation d'ensemble, on évite que le marché ne soit capté par une poignée de gros acteurs, comme Apple, Google ou Amazon. Ce qui est nécessaire pour assurer la diversité de l'offre culturelle. »

Coupler papier et numérique, chose impossible

Des déclarations, qui, chez certains libraires, ne font pas sens du tout. Sous réserve d'anonymat, ils ont accepté de nous livrer leur sentiment. La première vague concerne le projet du prix unique. Certains ne comprennent pas vraiment l'intérêt d'une loi fixant le prix de vente des livres numériques. « Dans mon idée, il serait au contraire bien plus intéressant de permettre des ventes couplées, associant livre papier et numérique, pour une somme X supplémentaire. Chose qui sera impossible avec une telle loi. Or, pour faire avancer le numérique et conserver une forte position du livre papier, il serait intéressant de permettre aux libraires de vendre des ouvrages de la sorte. » (en savoir plus)

Mieux encore, nous précise un autre : « Évidemment, que je surveille de près ce qui se passe, pour voir comment je vais pouvoir vendre des livres numériques dans ma boutique, ou sur mon site internet. Ce que je trouve pénible, c'est cette association entre réglementation et développement. C'est tout le contraire. Ils veulent réglementer pour s'assurer de garder le contrôle. Des déclarations de ce genre montrent plutôt une angoisse réelle de leur part. De toute manière, la peur était palpable dans la salle aujourd'hui [NdR : durant les Assises, phénomène noté par plusieurs autres personnes]. Dans leur esprit, réglementer signifie verrouiller en leur faveur. »

Des positions pas si étonnantes, si l'on entend bien les propositions commerciales qui les étayent.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.