Livres gratuits sur le Web : au tour d'HarperCollins

Clément Solym - 11.02.2008

Lecture numérique - Acteurs numériques - HarperCollins - livre - lecture


Pour augmenter ses chiffres de ventes, HarperCollins offrira donc gratuitement des versions électroniques de ses livres sur son site Web, avec des auteurs comme Paulo Coelho. L'idée ? Permettre au lecteur de « tester » en quelque sorte le livre en ligne, de la même manière que l'on peut le feuilleter à loisir dans une librairie.

Pour Jane Friedman, directrice de HarperCollins Publishers Worldwide, « cela revient à trifouiller le bouquin. Le meilleur de vendre un livre est encore de permettre au consommateur de pouvoir consulter ses pages ». Et en se rendant sur le site de l'éditeur, les Anglosaxons se plongeront avec délice dans diverses oeuvres soumises à leur caprice.

Finis les extraits, on veut tout consulter

Depuis quelque temps, les visiteurs du site ont déjà pu expérimenter l'outil « Browse Inside » [NdR : Naviguer à l'intérieur du livre], pour chercher un passage précis. Et avec plus de choix consultable, on attirera plus encore le chaland estime Mme Friedman.

« Nous verrons d'ailleurs très rapidement s'il y a une
quelconque tentative de cannibalisation
»
Jane Friedman

Mais quelques restrictions viendront ternir tout de même cette belle initiative : d'abord, elle ne durera qu'un seul mois. Ensuite, Brian Murray, le président, précise que l'on ne pourra pas les sauvegarder sur un support. De toute façon, « personne ne tentera de lire le livre intégralement en ligne, estime Jane. Nous verrons d'ailleurs très rapidement s'il y a une quelconque tentative de cannibalisation ».

Et dans les faits...

Au cours de notre essai, nous nous sommes aperçus qu'effectivement des mesures de protection avaient été mises en place pour empêcher de vandaliser l'oeuvre présentée 'La sorcière de Portobello, en l'occurrence).



Si la lecture n'est pas désagréable, outre le fait qu'elle s'adresse à des lecteurs anglophages, elle est relativement aisée. Une bonne connexion au net sera toutefois nécessaire, pour charger rapidement les différentes pages ainsi numérisées. Cela dit, l'ouvrage est effectivement consultable dans son intégralité, laissant sur le carreau l'initiative d'Amazon de proposer de simples extraits de quelques rares livres.

Une initiative que l'on ne pourrait qu'encourager en France...