Google investit pour faire de chaque enfant le héros d'un livre jeunesse

Antoine Oury - 29.06.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Google livres - Lost My Name - algorithme jeunesse


Google donne l'impression de maîtriser tout ce qui touche de près ou de loin au numérique, mais les investissements dans des start-ups prometteuses sont tout aussi importants que les bénéfices engrangés. Google Ventures, fonds de placement créé en 2009 par le géant du Web, a accordé sa confiance et quelques billes du côté de Lost My Name, une start-up spécialisée dans le livre jeunesse personnalisé.

 

Lost my name Google

Via le Facebook de Lost My Name

 

 

Lost My Name est une maison d'édition un peu particulière, qui ne publie qu'un seul livre, intitulé Lost My NameOh, j'ai perdu mon nom en français. L'argument commercial est celui de la personnalisation de l'ouvrage, puisqu'il est possible d'inclure un prénom dans l'histoire créée. Lost My Name propose même d'aller plus loin, puisque l'histoire contée sera définie par les lettres du prénom, à l'aide d'un système d'algorithme.

 

Ainsi, pour tester le système, il suffira d'entrer un prénom sur la page d'accueil, afin d'obtenir un aperçu complet du livre qui sera ainsi produit. L'ouvrage est signé David Cadji-Newby et illustré par Pedro Serapicos. Pour la version française, la traduction est assurée par Valérie Espinasse.

 

La formule semble plaire aux parents, si l'on se fie aux chiffres présentés sur le site de la maison à l'unique livre — ou presque : avec 611.000 exemplaires vendus au mois de juin 2015, une couverture mondiale (du Royaume-Uni à l'Égypte, en passant par la Thaïlande ou la France) et une livraison gratuite, la start-up a visiblement atteint son rythme de croisière.

 

Enfin, les quelque 9 millions $ injectés par Google et d'autres investisseurs, la semaine passée, devraient permettre de passer à la vitesse supérieure. La société a d'ores et déjà communiqué de nouvelles offres d'embauche, et les effectifs vont visiblement s'envoler.

 

 

(via GalleyCat)