Mac App Store : le Kindle grignotte l'iBookstore sur son terrain

Clément Solym - 10.01.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - kindle - ibookstore - mac


Plusieurs emails nous sont parvenus pour faire état d’un constat similaire : l’absence de l’iBookstore du nouveau service Mac App Store, n’est pas si incompréhensible que cela. Explications d’une incohérence, malgré tout...

Pour mémoire, le Mac App Store, c'est cette nouvelle boutique, spécialement pour Mac, permettant d'offrir la possibilité d'acheter des applications pour les appareils de la firme, directement... 

Quelques autres rappels

De son côté, l’iBookstore se synchronise avec iTunes, c’est un fait. Selon la présentation d’Apple : « Ajoutez des livres au format standard de livres électroniques ePub dans iTunes et synchronisez-les vers l’iPhone, l’iPad ou l’iPod touch. » Et autre petite chose : « Pour ajouter dans iBooks des livres ePub ne provenant pas de l’iBookstore, ces derniers doivent être dépourvus de DRM et synchronisés via iTunes 9.2 ou ultérieur. » (voire les notes de la version 1.2)

Donc, d’un côté, Apple privilégie les appareils mobiles, de l’autre, impossible de lire des ePub qui ne soient pas DRMisés Apple, c’est-à-dire FairPlay. En somme, impossible de lire des fichiers tiers, avec DRM Adobe.

Reste que rien n’est prévu pour lire ses ebooks sur un Mac : iBooks, le logiciel de lecture ne fonctionne que sur appareil iOS, et pour lire ses ouvrages sur son portable, MacBook Air et consorts, il faudra se résigner. Ce n’est pour le moment pas possible. (notre actualitté

Amazon plus efficace, même Mac

Or, c’est là que le bât blesse. Parce qu’Amazon, qui tire la bourre d’Apple outre-Atlantique, avec le même couple que celui formé par l’ebookstore Kindle et le lecteur ebook du même nom, offre déjà une solution de lecture pour les Mac. Il s'est en effet d’ores et déjà greffé, en proposant son application Kindle gratuite, sur le Mac App Store. Et poursuit donc sa politique classique : dès qu’une nouvelle plateforme pour vendre des livres numériques débarque, une application Kindle sort peu après.


Histoire de couvrir le plus grand champ possible d’appareils et de recréer l’environnement Amazon Kindle partout où cela est possible. Aujourd'hui, l'application Kindle existe pour iOS, BlackBerry, Android, Windows, etc.

Retard déplorable

C’est déjà ce que nous analysions mi-octobre, dans une brève comparaison de l’offre des deux acteurs, alors qu’Amazon venait de passer le cap des 700.000 ebooks commercialisés. Face à cela, l’offre d’Apple, avec iBooks, semblait, et semble toujours, dérisoire. (notre actualitté

De là l’incompréhension de ne pas voir débarquer la solution iBooks dans les applications proposées sur le Mac App Store. Si la politique d’Amazon d’être présente sur tous les terminaux possibles et imaginables est désormais claire, celle d’Apple, de ne pas proposer sa propre solution de lecture sur ses propres appareils, est clairement moins compréhensible...