medias

Madame Bovary n'aura plus de secret pour vous !

Clément Solym - 29.01.2008

Lecture numérique - Acteurs numériques - Flaubert - Madame - Bovary


Avis à tous les amateurs et à tous les chercheurs, les 4 546 feuillets originaux du texte de Flaubert sont disponibles en ligne sur un simple clic.

Entre juin 1851 et avril 1856, Flaubert n’a pas chaumé pour nous fournir cette admirable œuvre qu’est Madame Bovary. Pour les 470 pages qui contiennent le texte comme nous le connaissons il aura fallu à Flaubert de noircir 4 456 pages. Ce qui en soit n’est pas une grande nouvelle beaucoup le savent, mais les ont-ils seulement vues ces pages ? Il faut dire que les textes originaux ne sont pas faciles d’accès. Heureusement internet est là, et de bonnes âmes ont bien voulu sacrifier un peu de temps pour rendre ce petit trésor accessible à tous.

Et du temps il en a fallu, car l’idée est née en 2002 pour voir son aboutissement début 2008. L’entreprise n’était pas aisée non plus. Tout d’abord il a fallu rétablir la chronologie des écrits, comprendre le schéma qui mène d’un brouillon à un autre puis un autre pour arriver beaucoup de brouillons plus tard au texte tel que nous le connaissons. Ce fut un travail Sisyphien auquel s’est attelée Marie Durel, une doctorante.

Ensuite la bibliothèque de Rouen à numérisé les pages, nous sommes à ce moment-là en 2003.Enfin est venu le temps de transcrire les pages. Mission confiée en avril 2004 au Centre Flaubert de l’université de Rouen. Le travail étant vous vous en doutez titanesque, on fit un appel au bénévolat, et 130 transcripteurs plus des classes de seconde ont répondu à l’appel.

Le site de l’atelier Bovary est enfin disponible sur internet, avec un moteur de recherches, les manuscrits et leurs transcriptions, un index des noms propres et une cartographie. Si vous êtes curieux, il suffit de cliquer ici pour atterrir directement sur le site de l’atelier Bovary.

Avec ça maintenant, vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas devenir un docteur Es Madame Bovary.

Pour approfondir

Editeur : Hoebeke
Genre : documentaire...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782842304867

L'école des filles, l'école des garçons

Daniel Picouly n'a pas son pareil pour faire parler l'époque où le bureau de l'instituteur trônait sur l'estrade. Une école " libre, gratuite et obligatoire pour tous ", qui faisait néanmoins la distinction entre les filles et les garçons comme elle l'affichait fièrement au fronton de ses établissements. A l'école des filles, les planches pédagogiques détaillent le moindre aspect de la vie domestique : les indispensables travaux de couture, l'utilisation des ustensiles de cuisine, comment ranger un placard, découper

J'achète ce livre grand format à 29.50 €