Mario Bros., Shakespeare, Zelda et Cie : le nouveau Nintendo

Clément Solym - 12.12.2008

Lecture numérique - Acteurs numériques - Mario - Bros - Shakespeare


L'annonce faite conjointement par Nintendo et HarperCollins, tous deux éditeurs de profession, mais l'un de jeux vidéo et de consoles, l'autre de livres et désormais d'ebooks n'a pas manqué de susciter plusieurs commentaires.

Une singulière cohabitation

Ainsi, en Angleterre, où le "jeu" est prévu à la sortie, et uniquement là-bas, bien qu'un test au Japon ait déjà été réalisé voilà un certain temps, on ne manque pas de s'inquiéter. Nous avons contacté Nintendo, qui nous a d'ailleurs expliqué que dans tous les cas, rien n'était prévu en France de ce côté pour le moment.

Mais voilà, en Angleterre, on ne voit pas toujours d'un oeil bienveillant la coexistence de Shakespeare et Dickens, avec en face les plombiers moustachus, Mario et Luigi, et la clique de personnages dont les adolescents sont férus. En effet, une association improbable de noms au sein de la console portable n'est pas pour réjouir nos voisins d'outre-Manche.

Même si l'on souhaite encourager les gens à lire, et pas forcément des livres qu'ils auraient spontanément achetés, reste que d'autre part, les livres choisis sont libres de droit et gratuitement accessible sur de nombreux sites de téléchargements d'ebooks. Quant à la taille de l'écran, nous sommes déjà revenus sur ce sujet.

Un pont entre deux mondes ?

Car ce qui gêne n'est pas tant que l'on jette des ponts entre la littérature et les jeux vidéo : cela s'est déjà fait avec des adaptations de romans, comme pour Agatha Christie, ou encore de BD, avec Kid Paddle très récemment, sorti sur Wii. Non, ici, ce qui pose problème, c'est bien que les auteurs soient ramenés à une consommation de masse, le tout rangé dans une cartouche de jeu, comme n'importe quel autre titre...

Et pourquoi ? Les interprétations varient : respect de la culture (comme si le jeu vidéo n'était pas une autre forme de culture), on évoque le sacrilège et l'hérésie, mais rarement la démocratisation du livre électronique ou la promotion des auteurs par ce biais. Le jeu doit sortir le 26 décembre, nous verrons bien après quelques semaines comment les consommateurs anglais l'ont accueilli...