Marketing viral : deux romans en série gratuite sur Facebook

Clément Solym - 19.07.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - facebook - romans - marketing


Pour inciter les uns et les autres à rejoindre la page Facebook de l'University of Michigan Press, la maison d'édition s'est lancée dans la sérialisation de deux romans, qui seront intégralement diffusés via le réseau social.

Depuis hier, et durant les huit prochaines semaines, les Facebookers pourront découvrir les deux livres A Spell on the Water de Marjorie Kowalski (sorti en mai) ainsi que Faithful Unto Death par Becky Thacker (paru en juin).


Chaque séquence s'accompagne évidemment d'un lien pointant sur le site de la maison d'édition avec la possibilité d'acheter en ligne directement la version numérique ou papier de l'un et l'autre ouvrage.

On y trouve également des renseignements sur les auteurs, leurs livres, et ainsi de suite. Heather Newman, directrice marketing de la boutique estime que cet outil de promotion permettra de mieux faire connaître les auteurs auprès des internautes. Mais également d'inciter les lecteurs qui n'auraient pas pris le risque d'acheter l'un ou l'autre livre, de pouvoir les découvrir sans peine.

L'éditeur précise par ailleurs bien que ce seront l'intégralité des deux romans que les internautes pourront ainsi découvrir. Intégralement, et gratuitement. Ce qui est certain, c'est que l'opération semble avoir une certaine ampleur, puisqu'à l'heure de la rédaction de cet article, on compte déjà 788 personnes qui "aiment".

De quoi gentiment accompagner l'été ?

Retrouver les extraits.

Reste alors l'éternelle question : est-ce parce que Facebook pullule de millions d'utilisateurs, que ces derniers souhaitent absolument acheter quoi que ce soit. Ou même, vont acheter quoi que ce soit ?

Fiona Dias, vice-présidente exécutif de la stratégie et du marketing de GSI Commerce, avait pris la messe du dimanche pour en analogie. « Si vous suivez la théorie, vous devriez aller faire du commerce où se trouvent les gens, et bilan des courses, arrêter votre activité quand les gens sont partis. C'est pareil pour Facebook. Acheter des choses chez des revendeurs est peut-être la 10e des choses que les gens veulent faire sur Facebook. » (notre actualitté)