Mexique : l'implantation d'Amazon passe par le Kindle

Nicolas Gary - 02.01.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - livre numérique - Kindle d'Amazon - Amérique du Sud


Après la dernière BookExpo de juin, les intentions d'Amazon vis-à-vis du Mexique étaient tout à fait claires : ne pas laisser Apple faire cavalier seul de part et d'autre de la Sierra Madre. Cela avait gentiment commencé avec la création d'une extension Amazon.com.mx, qui permettait de commencer des ouvrages numériques pour Kindle, avec 70.000 références en langue espagnole. 

 

Mexico February 2010

Andreas Lehner 2013, CC BY 2.0

 

 

Le catalogue compte toujours deux millions de titres commercialisés, précise Pedro Huerta, directeur contenu Kindle pour l'Amérique latine, mais les projets de développement sont déployés, explique-t-il. « Depuis de nombreuses années, nous vendons des produits aux consommateurs mexicains d'Amazon.com, mais aujourd'hui nous avons des mexicanizamos, qui peuvent acheter directement, dans la boutique Kindle en pesos mexicains », précise-t-il. 

 

Bien entendu, les grands projets, on n'en parlera pas, mais ils existent, que l'on en soit assuré : Amazon ne se contentera pas de vendre des livres numériques sur le territoire, alors qu'aux États-Unis, il propose en direct de l'électronique grand public, des vêtements, des meubles, et même du vin. 

 

Cependant, passer par le livre était une opération intéressante : « Quand on observe le Mexique, on remarque que 90 % de la population du pays n'a pas de bibliothèque. C'est une occasion unique de fournir un accès à ce contenu aux Mexicains. L'un des avantages de la technologie Kindle, c'est que, où que vous soyez, si vous disposez d'une connexion internet, alors vous pouvez accéder à vos ouvrages. C'est la force qu'Amazon veut proposer au Mexique. » 

 

Derrière le discours marketing magnifiquement lissé, il faut donc comprendre que le pays, pour l'heure uniquement abreuvé par Apple, représente des parts de marché qui sont considérables, et convoitées. 

 

Le tout avec l'appui des autorités : « L'institut national des langues autochtones du ministère de l'Éducation a conclu un accord avec Amazon, pour rendre du contenu accessible en nahuatl, une des langues mixtèques [NdR : groupe de langues amérindiennes parlées au Mexique], et plusieurs autres, que l'Institut proposera gratuitement. Nous avons également des accords avec de grands éditeurs internationaux. Nous travaillons avec les Ediciones Era, Fondo de Cultura Económica, et Porrúa, ainsi que de petits éditeurs indépendants. »

 

 

via El Universal