Microsoft clairement orienté vers la vente de presse et d'ebook

Nicolas Gary - 18.10.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - Microsoft - livre numérique - kiosque de presse


La société Microsoft se lance dans les grands travaux, pour Windows 8, et plus spécifiquement pour les possesseurs de tablette. L'éditeur de logiciel souhaite en effet intégrer une fonctionnalité importante pour la lecture de livres numériques et de fichiers PDF directement dans ses produits. 

 

 

Microsoft

On voit enfin la lumière ? 

SeattleClouds.com, CC BY 2.0

 

 

Selon les données qui ont été communiquées, Microsoft envisage vraiment de rendre les PDF faciles à consulter, avec des solutions techniques particulièrement adaptées aux écrans tactiles. Parmi elle, la gestion d'un stylet qui permettra de prendre des notes ou effectuer des dessins - avec un stockage spécifique des éléments ajoutés au livre numérique. Dans le cas de manuels scolaires, c'est l'idéal, si ça fonctionne. 

 

Les outils de recherche du moteur Bing devraient également être implémentés, pour donner un meilleur contrôle du document, et les résultats de recherches plein texte en seraient largement facilitées. 

 

En parallèle, les équipes de développeurs Windows 8.1 ont interpellé le public, dans une série de questions réponses autour des prochaines évolutions du système d'exploitation. Et quand on leur demande si elles travaillent à des solutions semblables à Newsstand, pour la presse et iBooks, pour les livres, présentes sur iOS, les esprits s'échauffent.

 

« Clairement dans nos objectifs, et quelque chose sur lequel nous travaillons », assurent les équipes. L'idée soumise par l'internaute est de pouvoir acheter des livres numériques et des abonnements médias avec un compte Microsoft, et donc profiter, sans passer par un tiers, des contenus numériques disponibles. 

 

La solution est d'autant plus à l'ordre du jour que depuis maintenant 18 mois passés, Microsoft a injecté plusieurs centaines de millions de dollars dans la filiale numérique des librairies américaines Barnes & Noble. Et que l'on n'aurait toujours pas vraiment vu comment ce pan se développait. Et depuis le rachat de Nokia, on se demande si vraiment on n'apprendra pas demain que c'est la division Nook qui est entièrement reprise.